Une question ? Appelez le 01 48 06 54 92

 

TecHopital.com

 

https://youtu.be/_YvTAMp-iU8

Les GHT offrent plusieurs leviers pour améliorer la logistique des établissements de santé

PARIS, 7 juin 2018 (TecHopital) - Trois experts ont ciblé mercredi les opportunités engendrées par la mise en place des groupements hospitaliers de territoire (GHT) dans l'évolution des fonctions logistiques des établissements de santé, à l'occasion d'une agora organisée dans le cadre de la Paris Healthcare Week.

La mise en place des GHT a encouragé la mutualisation de différentes fonctions des établissements supports et parties, notamment avec l'obligation de mutualiser la fonction achats depuis janvier.

Cette dynamique semble parfois soulever certaines "contradictions", a fait remarquer Eric Martel, gérant de la société conseil logistique Tecnorest, spécialisée dans la restauration, l'hôtellerie, et la blanchisserie.

"On encourage la centralisation pour diminuer certains coûts ; ça a du sens de regrouper les matériaux, car ça permet de robotiser et d'informatiser, de libérer des mètres carrés pour les soins. Mais, on cherche aussi de la proximité, avec par exemple des repas prescrits et individualisés", a-t-il indiqué.

Il a fait remarquer que les impératifs relevant du développement durable, en privilégiant les circuits courts, pouvaient également aller à contre-sens des dynamiques de centralisation.

Le gérant de Tecnorest a assuré que ces différents impératifs n'étaient pas irrévocablement contradictoires, à condition de s'extraire de la culture "mono-site" qui a longtemps caractérisé les établissements de santé.

"Un des sujets qui est au cœur de l'alimentaire, c'est la question des circuits. Il n'y a pas réellement de contradiction à coordonner les achats au niveau d'un territoire, car on se met à l'échelle des producteurs", a abondé Pierre Ravenel, expert en achats et restauration durable.

Une marge de progrès accessible et conséquente sur l'alimentaire

Toutefois, "éloigner les centres de production de la prise du repas a tendance à aggraver le gaspillage", a-t-il rapporté.

"La lutte contre le gaspillage en est encore à ses balbutiements à l'hôpital, contrairement à l’école", a développé Pierre Ravenel. Selon lui, le gaspillage alimentaire s'élève aujourd'hui à 30% dans le secteur hospitalier, et pourrait être facilement réduit d'un quart.

La mutualisation de la fonction achats constitue notamment "une porte d’entrée à une réflexion autour de la logistique", selon Bernard d'Ortho, le gérant de la société de conseil Boc.

"Le projet médical commun ou le schéma directeur du système d'information permettent une uniformisation des besoins [au sein d'un GHT]", a poursuivi Bernard d'Ortho.

La méfiance et les craintes que peuvent soulever l'apparition de "doublons" entre les différents établissements d'un GHT constituent également des opportunités pour promouvoir "des spécialisations" par établissements selon lui, notamment parmi les acheteurs.

Selon Pierre Ravenel, la logique de mutualisation portée par les GHT a déjà permis des progrès pour les acheteurs hospitaliers dans des domaines sur lesquels ils étaient "très mal outillés auparavant", tels que le traitement des déchets d'équipements électroniques et électriques (D3E).

Les GHT donnent également aux établissements une "occasion de se comparer" pour identifier "des marges de progrès", pour Bernard d'Ortho.

Il a notamment cité des études mettant en exergue des disparités pouvant varier "de 8% à 12% au sein d'un GHT" sur le prix des denrées alimentaires.

"Tout le monde n'est pas égal en termes de dotations techniques au sein d'un GHT. Certains établissements ont des cuisines ou une blanchisserie en fin de vie quand le voisin a du neuf, ce qui peut générer du stress et des inquiétudes pour les équipes qui ont des équipements vieillissants", a constaté Eric Martel.

Pour le gérant de Tecnorest, cela peut toutefois constituer l'opportunité de franchir un palier dans l'échelle des équipements, en passant de machines à laver industrielles à "un tunnel de lavage" qui profiterait à l'ensemble du GHT.

Harmoniser et adapter les pratiques

Pour constituer une réussite, la mise en place des GHT doit s'accompagner d'une remise "à plat des organisations", d'une "harmonisation des pratiques" et mais aussi d'une "adaptation".

Bernard d'Ortho a également pointé l'existence d'un "risque de complexification en raison du nombre d'acteurs". "Il va falloir trouver le bon équilibre entre une démarche directive et participative", a-t-il ajouté peu après.

"Il faut trouver des dénominateurs communs, des compromis, dans la définition et la délimitation de certaines prestations", a abondé Eric Martel.

"Ça demande du temps, de la progressivité, de la concertation, mais aussi de l'appel à des compétences internes, pour mieux appréhender le fonctionnement des services et des installations de chacun, et à des consultants extérieurs, qui arrivent sans a priori et qui ont du temps", a poursuivi le gérant de Tecnorest.

Partagez cet article

Il n'y a pas encore de commentaire sur cette publication.
Soyez le premier à réagir

Pour commenter cet article identifiez-vous ou enregistrez-vous si vous ne l'avez pas encore fait
http://new.abb.com/buildings/fr/buildingspace/etablissements-de-sante

Inscrivez-vous à la newsletter gratuite

Les offres

Inscrivez-vous gratuitement à TecHopital.com

okSoyez informé des nouveautés du site
okRéagissez et commentez les articles
okRecevez la newsletter premium

Conformément à la loi 78-17 du 6 janvier 1978 (modifiée par la loi 2004-801 du 6 août 2004 relative à la protection des personnes physiques à l'égard des traitements de données à caractère personnel) relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez l'exercer en adressant un courrier électronique à admin@apmnews.com ou par courrier postal à APM International, 33 avenue de la République, 75011 Paris.

Civilité
Nom*
Prénom*
Email*
Mot de passe*
(6 caractères minimum)
Etablissement
Fonction*

En validant cette inscription vous aurez accès au contenu du site TecHopital.com et vous nous autorisez à traiter et à transmettre vos informations personnelles conformément aux termes de la loi.  (Notice légale )

Cochez cette case pour accepter ces conditions