TecHopital.com

 

https://journees-achat-hospitalier.com/

Les remarques désobligeantes envers le corps médical ont un impact sur la prise en charge des patients

PARIS, 1er septembre 2015 (Direct Hôpital) – Une étude menée par des chercheurs israéliens et américains montre qu'une attitude vexatoire vis-à-vis du personnel soignant nuit à la qualité des soins.

Pour le personnel des établissements de santé, les remarques désobligeantes, les insultes voire les agressions sont quasi quotidiennes. L'Observatoire national des violences en milieu de santé (ONVS) a reçu en 2013 12.432 signalements d'atteintes aux personnes et aux biens, effectués par 353 établissements (contre 5.760 en 2011, par 337 établissements). Ces attitudes problématiques viennent souvent des patients, mais parfois aussi des collègues et supérieurs.

Une équipe de chercheurs américains et israéliens a publié début août dans la revue Pediatrics une étude qui montre que ce type de comportement n'est pas sans conséquence sur la qualité des soins. "Notre objectif était d'explorer l'impact des comportements grossiers sur la performance des équipes médicales", expliquent les auteurs.

Ils ont placé 24 équipes de soins intensifs néon

Pour accéder à la suite de l’article, vous pouvez :
  • Soit vous inscrire sur notre site ou vous identifier si vous êtes déjà inscrit
    Pour vous inscrire, cliquer ici.
    Pour vous identifier, cliquer ici .
  • Soit accepter les cookies de performance et de suivi. Ceux-ci nous permettent d’établir des statistiques que nous partageons de manière anonyme avec nos annonceurs. C’est en effet grâce à la publicité, que ce site est financé et que les articles rédigés par nos journalistes sont mis à votre disposition gratuitement.
    Pour modifier les paramètres de vos cookies, cliquer ici.

Il n'y a pas encore de commentaire sur cette publication.
Soyez le premier à réagir

Pour commenter cet article identifiez-vous ou enregistrez-vous si vous ne l'avez pas encore fait
http://amc.ukr.fr/don/
Agenda