Une opération de maintenance exceptionnelle est prévue samedi 1er février 2020 entre 10h et 17h. L'accès au site sera interrompu durant cette période. Nous vous remercions pour votre compréhension.

Une question ? Appelez le 01 48 06 54 92

 

TecHopital.com

 

Les travailleurs du secteur des déchets exposés à des risques multiples (Anses)

En France, le secteur de la collecte, du traitement et de l’élimination des déchets figure parmi les secteurs professionnels rapportant les accidents du travail les plus fréquents et les plus graves.

En 2016, le nombre moyen d’accidents du travail pour les activités du secteur atteignait 59 pour 1.000 salariés alors qu’il est de 33,8 pour 1.000 salariés tous secteurs confondus, note l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (Anses) dans son rapport intitulé "Evaluation des risques sanitaires pour les professionnels du secteur de la gestion des déchets en France", daté de novembre 2019.

L'Agence a examiné en particulier 28 filières de gestion de déchets et a défini 6 catégories de filières.

La grande variété des déchets et des procédés mis en œuvre pour leur collecte, leur valorisation ou leur élimination, implique des expositions professionnelles à des dangers très divers: substances chimiques toxiques, moisissures, bactéries, fortes chaleurs, bruit intense, vibrations mécaniques, sources d’incendies ou explosions, interventions à proximité d'équipements mécaniques ou électriques, présence d’objets coupants et piquants, circulation de véhicules, etc.

Les travailleurs peuvent également être exposés à des conditions de travail pénibles comme le port de charges lourdes, des gestes répétitifs, le travail de nuit ou posté. Enfin, les risques pour la santé psychique, trop souvent négligés, peuvent être également liés, par exemple, au travail en poste isolé, à la violence ou aux incivilités, ou encore au manque de reconnaissance.

Ainsi le groupe B, qui comprend les déchets d'activités de soins à risques infectieux (Dasri), les médicaments non utilisés, les gaz fluorés, les bouteilles de gaz, les lubrifiants et le verre, présente un potentiel de risques chimiques et /ou biologique présumé limité et/ou faible.

Anses, "Risques sanitaires pour les professionnels de la gestion des déchets en France"

Les dépêches liées à cette information

Il n'y a pas encore de commentaire sur cette publication.
Soyez le premier à réagir

Pour commenter cet article identifiez-vous ou enregistrez-vous si vous ne l'avez pas encore fait
Les offres
Agenda

Inscrivez-vous gratuitement à TecHopital.com

okSoyez informé des nouveautés du site
okRéagissez et commentez les articles
okRecevez la newsletter premium

Conformément à la loi 78-17 du 6 janvier 1978 (modifiée par la loi 2004-801 du 6 août 2004 relative à la protection des personnes physiques à l'égard des traitements de données à caractère personnel) relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez l'exercer en adressant un courrier électronique à admin@apmnews.com ou par courrier postal à APM International, 33 avenue de la République, 75011 Paris.

Civilité
Nom*
Prénom*
Email*
Mot de passe*
(6 caractères minimum)
Etablissement
Fonction*

En validant cette inscription vous aurez accès au contenu du site TecHopital.com et vous nous autorisez à traiter et à transmettre vos informations personnelles conformément aux termes de la loi.  (Notice légale )

Cochez cette case pour accepter ces conditions