Une question ? Appelez le 01 48 06 54 92

 

TecHopital.com

 

http://www.canyon.fr/

Logistique: la mutualisation permet de faire de substantielles économies (Resah)

MONTROUGE (Hauts-de-Seine), 9 janvier 2018 (TecHopital) - La mutualisation de la logistique, dans le cadre de la mise en place des GHT, permet d'optimiser les moyens techniques et les ressources humaines mais aussi de faire des économies substantielles, a expliqué Jean-François Mercury, directeur de projets au Réseau des acheteurs hospitaliers (Resah), lors des 7e Journées de l'achat hospitalier organisées début décembre à Montrouge.

La mutualisation de la logistique permet d'optimiser les moyens techniques, à l'échelle d'un groupement hospitalier de territoire (GHT). Et notamment d'optimiser la gestion des stocks, d'investir, avec un retour sur investissement intéressant, sur des moyens de stockage, de préparation et de manutention.

Elle permet aussi d'accro√ģtre le taux d'utilisation des √©quipements existants et de mieux appr√©hender leur maintenance, comme par exemple la maintenance des "tortues" (transports automatis√©s lourds ou TAL) qui est complexe.

En matière de gestion des ressources humaines, "on peut tirer des bénéfices en spécialisant les profils, en intervenant sur des équipes élargies: en augmentant les compétences, en améliorant la productivité avec un personnel mieux focalisé, plus spécialisé", explique le directeur de projets du Resah.

Elle favorise la r√©solution des probl√®mes de permanence des activit√©s logistiques tels que: par exemple que fait-on pendant l'absence de l'unique magasinier du site ? La mutualisation offre la possibilit√© de proposer des horaires d‚Äôouvertures √©largis.

Et enfin, elle offre des perspectives de carrière "à des logisticiens qui se sentent souvent laissés pour compte", fait-il remarquer.

Dans un contexte de mise en place des GHT, "avec la mutualisation de la fonction achats, la logistique entre dans une ère d'industrialisation et de professionnalisation". Mais elle est aussi synonyme de centralisation et donc cela implique un éloignement des unités de soins. Or, "la logistique est fondamentalement une activité de service qui doit être proche des patients", précise-t-il.

"Il faut raisonner mutualisation et centralisation mais il faut aussi raisonner 'service'. Quel service on veut apporter aux unit√©s de besoins ? Quel approvisionnement ? Quelle fr√©quence d'approvisionnement ? Quand on pense logistique on pense souvent √† des plateaux techniques mais elle concerne plus largement le linge, la logistique pharmacie, la reprographie, le courrier, le parc automobile, ou la restauration", compl√®te Jean-Fran√ßois Mercury.

La mutualisation et l'amélioration de la productivité pour les activités les plus simples et les plus courantes permettent de dégager du temps pour les activités les plus complexes, pour les unités de soin.

Et celui-ci de prendre l'exemple d'une plateforme logistique type, intégrant les médicaments, les dispositifs médicaux, les produits généraux et les fournitures techniques, comme c'est le cas au niveau des CHU de Strasbourg, Toulouse, Montpellier ou Carcassonne.

Pour chiffrer les gains et surco√Ľts √©ventuels, le repr√©sentant du Resah a choisi un GHT type, regroupant 5 √©tablissements, comprenant un volume d'achat de l'ordre de 150 millions ‚ā¨ par an et de 15 millions ‚ā¨ de stocks.

Gains sur les stocks et l'entreposage

En mutualisant les stocks, "on a une meilleure gestion des encours. On abaisse ainsi les seuils de sécurité tout en maintenant un meilleur taux de disponibilité des produits. On passe de 5 semaines d'encours en moyenne sur chacun des établissements, à 4 semaines d'encours. Et sur un stock de 15 millions d'euros, le gain est de 3 millions d'euros".

Le co√Ľt de possession des stocks est li√© au co√Ľt de l'argent, aux m√®tres carr√©s n√©cessaires √† l'entreposage, √† la p√©remption des produits, √† la casse et la perte, √† la manutention. Il est √©quivalent √† 10 √† 20% de la valeur du stock. Le prix du m¬≤ influe grandement, notamment en r√©gion parisienne o√Ļ la place est compt√©e.

Gains liés aux approvisionnements.

Le premier gisement d'√©conomie, li√© aux approvisionnements, s'op√®re lorsqu'on passe des commandes group√©es, permettant de b√©n√©ficier de remises. Le deuxi√®me gisement de gains correspond √† l'am√©lioration de la productivit√© interne gr√Ęce √† la mutualisation.

Si le co√Ľt global de traitement d'une commande, sur des √©tablissements parisiens, est de 18 euros par ligne de commande, sur une plateforme logistique optimis√©e, ce co√Ľt peut √™tre abaiss√© √† 7 euros par ligne de commande, pr√©cise-t-il.

"Si on mutualise les approvisionnements √† l'√©chelle d'un GHT, on peut r√©duire de 60% le nombre de commandes. On passe ainsi de 18 euros √† 9 √† 12 euros par ligne, gr√Ęce aux remises fournisseurs".

Ainsi, gr√Ęce √† la mutualisation des approvisionnements on peut √©conomiser entre 3 millions et 5 millions ‚ā¨ par an en co√Ľt d'exploitation.

Les gains sur la pr√©paration des commandes peuvent √©galement √™tre substantiels. Et Jean-Fran√ßois Mercury recommande pour cela de proc√©der √† l'automatisation de la pr√©paration des commandes, gr√Ęce √† des convoyeurs, des emballeuses.

Mais aussi des surco√Ľts

En revanche, il existe des surco√Ľts d'exploitation li√©s aux co√Ľts de transports entre la plateforme et les √©tablissements parties. Il faut en effet du personnel pour r√©ceptionner le mat√©riel (√©valu√© de 1 √† 3 ETP par √©tablissement). Ce qui entra√ģne une augmentation des d√©penses de l'ordre de 800.000 ‚ā¨ par an.

En conclusion, sur un volume de stocks de 150 millions ‚ā¨, le repr√©sentant du Resah estime que la mutualisation de la logistique g√©n√®re des gains op√©rationnels de 4 millions √† 5 millions ‚ā¨ contre moins de 1 million de surco√Ľt.

Mais la mutualisation interroge sur la faisabilit√© de ce type d'op√©ration: qui ach√®te les produits ? Qui poss√®de les stocks ? A partir de quel moment on transf√®re la propri√©t√© des produits ? Elle interroge √©galement sur la probl√©matique de facturation. Autant de questions qui restent en suspens.

Partagez cet article

Il n'y a pas encore de commentaire sur cette publication.
Soyez le premier à réagir

Pour commenter cet article identifiez-vous ou enregistrez-vous si vous ne l'avez pas encore fait

Inscrivez-vous à la newsletter gratuite

Les offres
Agenda

Inscrivez-vous gratuitement à TecHopital.com

okSoyez informé des nouveautés du site
okRéagissez et commentez les articles
okRecevez la newsletter premium

Conform√©ment √† la loi 78-17 du 6 janvier 1978 (modifi√©e par la loi 2004-801 du 6 ao√Ľt 2004 relative √† la protection des personnes physiques √† l'√©gard des traitements de donn√©es √† caract√®re personnel) relative √† l'informatique, aux fichiers et aux libert√©s, vous disposez d'un droit d'acc√®s, de modification, de rectification et de suppression des donn√©es qui vous concernent. Vous pouvez l'exercer en adressant un courrier √©lectronique √† admin@apmnews.com ou par courrier postal √† APM International, 33 avenue de la R√©publique, 75011 Paris.

Civilité
Nom*
Prénom*
Email*
Mot de passe*
(6 caractères minimum)
Etablissement
Fonction*

En validant cette inscription vous aurez acc√®s au contenu du site TecHopital.com et vous nous autorisez √† traiter et √† transmettre vos informations personnelles conform√©ment aux termes de la loi.  (Notice l√©gale )

Cochez cette case pour accepter ces conditions