Une question ? Appelez le 01 48 06 54 92

 

TecHopital.com

 

https://www.ja-sante.fr/
http://www.canyon.fr/

Médico-social: 450 M€ d'investissements "Ségur" en 2021 dont 2 M€ pour des "conseillers en énergie partagée"

Une enveloppe de 450 millions d'euros (M€) au titre du plan de relance de l'investissement dans le système de santé sera déléguée dès 2021 dans le champ médico-social, plus précisément en direction de l'offre pour les personnes âgées, est-il expliqué dans une circulaire dont APMnews/TecHopital a eu copie.

Ce texte, signé le 10 mars par le premier ministre, Jean Castex, et adressé aux agences régionales de santé (ARS), précise les modalités de mise en œuvre du plan de relance de l'investissement dans le système de santé, "dans le cadre du Ségur de la santé et de France Relance", présenté le 9 mars.

Outre les 9 milliards d'euros (Md€) sur 10 ans destinés à financer de nouveaux investissements dans les établissements de santé et en ville, une enveloppe de 1,5 Md€ sur 5 ans est consacrée aux opérations immobilières des établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad).

Ces crédits seront "pilotés par la Caisse nationale de solidarité pour l'autonomie (CNSA) selon le circuit déjà en place au titre du plan d'aide à l'investissement (PAI)".

Il s'agit ainsi de consacrer à la modernisation de l'offre d'hébergement des personnes âgées "300 M€ par an contre près de 80 M€ en moyenne ces dernières années", est-il souligné dans la circulaire.

La stratégie d'investissement doit accompagner un mouvement de réduction des disparités territoriales et de l'obsolescence du parc puisque "25% des Ehpad n'ont pas fait l'objet de rénovation profonde depuis 20 ans".

Parmi les nouvelles lignes directrices figure le fait que les "opérations devront concourir à la transition énergétique et au respect de l'environnement par l'amélioration des performances et capacités thermiques et climatiques et plus globalement des enjeux d'éco-responsabilité". Il prévoit ainsi un investissement de 2 M€ pour la création de conseillers en énergie partagée (CEP).

La déclinaison du plan sera organisée "en deux temps dans les territoires". Pour 2021, une enveloppe globale de 450 M€ (hors numérique), sera déléguée aux ARS "dès ce début d'année" par la CNSA, "de façon anticipée par rapport aux calendriers habituels pour assurer de premières réalisations sans délai".

Elle comprend "229 M€ d'autorisations d'engagement pour des opérations immobilières et 125 M€ pour des investissements du quotidien".

L'enveloppe se répartit comme suit:

  • 280 M€ pour les "opérations immobilières et tiers lieux", auxquels s'ajoutent
  • 20 M€ pour les opérations immobilières dans les "régions insulaires"
  • 125 M€ pour les investissements du quotidien
  • 20 M€ pour les résidences autonomie
  • 3 M€ pour un appel à projet national sur les "tiers lieux"
  • 2 M€ pour des "conseillers énergie partagée" (CEP).

Les 20 M€ réservés aux territoires ultramarins (Guadeloupe, Guyane, Martinique, Mayotte, La Réunion) ainsi qu'à la Corse représentent une "multiplication par huit de l'effort financier national pour corriger une situation aujourd'hui largement déficitaire".

Au-delà de cette enveloppe de 450 M€, le plan comprend 600 M€ d'investissement sur 5 ans pour le numérique, au bénéfice de l'ensemble du secteur médico-social, dont 100 M€ en 2021.

Circulaire aux DG d'ARS sur la relance de l'investissement dans le système de santé

mlb/gdl/nc

Partagez cet article

Les dépêches liées à cette information

Il n'y a pas encore de commentaire sur cette publication.
Soyez le premier à réagir

Pour commenter cet article identifiez-vous ou enregistrez-vous si vous ne l'avez pas encore fait