Une question ? Appelez le 01 48 06 54 92

 

TecHopital.com
https://www.parishealthcareweek.com/visiter/obtenez-badge-visiteur/?utm_source=SW&utm_medium=BAN&utm_campaign=TECHOPITAL
Qualité / sécurité

Décès à l'Ehpad de Lherm, l'hypothèse de l'intoxication alimentaire se confirme

L'hypothèse de l'intoxication alimentaire semble se confirmer dans la mort des cinq résidents de l’établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) "La Chêneraie", a annoncé le 4 avril le procureur de la République de Toulouse, Dominique Alzeari.

0 commentaires
Envoyer par mail
Imprimer

Le surcoût hospitalier de l'antibiorésistance en France estimé à 287 millions d'euros en 2015

PARIS, 27 mars 2019 (TecHopital) - Le surcoût hospitalier de l'antibiorésistance a été estimé à 287 M€ pour l'année 2015 en France, avec un surcoût moyen par séjour de 1.100 euros, selon une étude réalisée à partir des données du PMSI et présentée mi-mars aux journées Emois (Evaluation, management, organisation, information, santé) à Nancy.

0 commentaires
Envoyer par mail
Imprimer

CHI de Créteil: un bonus de 150 euros pour chaque professionnel

Le centre hospitalier intercommunal de Créteil (Chic) a rétribué l'ensemble de ses professionnels sous la forme d'un bon d'achat de 150 euros afin de saluer leur mobilisation, qui a permis d'atteindre les objectifs fixés pour 2018 et de revenir à l'équilibre, a annoncé le 21 mars l'établissement dans un communiqué.

0 commentaires
Envoyer par mail
Imprimer

http://www.canyon.fr/

Signature d'un contrat local d'amélioration des conditions de travail (Clact) de grande ampleur au GHT Haute-Loire

LE PUY-EN-VELAY, 15 mars 2019 (TecHopital) - Un contrat local d'amélioration des conditions de travail (Clact) de grande ampleur porté par le groupement hospitalier de territoire (GHT) Haute-Loire a été signé avec l'ARS Auvergne-Rhône-Alpes, a expliqué le 13 mars à TecHopital Elisabeth Dani, directrice des ressources humaines du CH du Puy-en-Velay.

0 commentaires
Envoyer par mail
Imprimer

Des députés proposent d'utiliser le DMP pour la surveillance des dispositifs médicaux

PARIS, 14 mars 2019 (TecHopital) - Une mission d'information de l'Assemblée nationale recommande dans un rapport publié le 6 mars d'utiliser le dossier médical partagé (DMP) pour "assurer une alimentation complète et interactive" des registres de matériovigilance sur les dispositifs médicaux (DM).

0 commentaires
Envoyer par mail
Imprimer

Le CH de Ruffec (Charente) certifié niveau A par la HAS

L'établissement a obtenu le plus haut degré de certification par la Haute autorité de santé (HAS), a-t-il fait savoir dans un communiqué du 13 mars.

0 commentaires
Envoyer par mail
Imprimer

La HAS publie un guide méthodologique sur le recours à la simulation pour la gestion des risques

PARIS, 13 mars 2019 (TecHopital) - La Haute autorité de santé (HAS) a mis en ligne fin février un guide méthodologique et des outils pour aider les professionnels des établissements sanitaires et médico-sociaux à utiliser les programmes de simulation dans la gestion des risques "présents ou prévisibles" dans le domaine de la santé.

0 commentaires
Envoyer par mail
Imprimer

Le centre de médecine nucléaire de Quimper acquiert son premier détecteur de radioactivité connecté Rium

PARIS, 12 mars 2019 (TecHopital) - Initialement conçu pour la radioprotection en centrale nucléaire, le détecteur de radioactivité connecté Rium de la start-up Icohup, qui permet de suivre en temps réel les données sur l'exposition des personnes aux radiations, a séduit plusieurs établissements de santé dont le centre de médecine nucléaire Georges-Charpak de Quimper, a expliqué Louis Moreau, co-fondateur d'Icohup.

0 commentaires
Envoyer par mail
Imprimer

Les hôpitaux universitaires Paris Ouest certifiés niveau B par la HAS

Les hôpitaux universitaires Paris Ouest ont été certifiés au niveau B par la Haute autorité de santé (HAS), a fait savoir l'Assistance publique-hôpitaux de Paris (AP-HP) dans un communiqué publié le 6 mars.

0 commentaires
Envoyer par mail
Imprimer

Radioprotection: une radiopharmacienne du CHU d'Angers surexposée au niveau des mains

PARIS, 7 mars 2019 (TecHopital) - Une radiopharmacienne du service de médecine nucléaire du CHU d'Angers a été exposée au niveau des mains à une dose annuelle de rayonnements ionisants supérieure à la limite réglementaire, a rapporté l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) dans un avis d'incident mis en ligne le 1er mars.

0 commentaires
Envoyer par mail
Imprimer

Les offres
Agenda