Une question ? Appelez le 01 48 06 54 92

 

TecHopital.com
Qualité / sécurité

Infections nosocomiales: le cuivre est-il une bonne arme?

PARIS, 21 janvier (Direct Hôpital) – L'Hôpital privé nord parisien (HPNP) a équipé 60 de ses portes avec des poignées en cuivre, métal aux propriétés antibactériennes. Un dispositif qui laisse assez sceptiques certains industriels, à l'exemple du robinetier Delabie, qui développe d'autres techniques pour limiter la prolifération bactérienne.

1 commentaire
Envoyer par mail
Imprimer

Un groupe hospitalier épinglé sur la gestion de ses déchets de soins

PARIS, 10 janvier 2013 (Direct Hôpital) - La Haute autorité de santé (HAS) a décidé de surseoir à la certification du groupe hospitalier "Hôpitaux universitaires Paris Nord Val-de-Seine" (Assistance publique-Hôpitaux de Paris). Parmi ses réserves figure la gestion des déchets d'activités de soins à risques infectieux (Dasri).

0 commentaires
Envoyer par mail
Imprimer

Des têtards au service du développement durable à l'hôpital d'Evry

PARIS, 3 janvier (Direct Hôpital) – Une station de surveillance des rejets médicamenteux fonctionnant grâce à des têtards va être mise en place début 2013 au centre hospitalier sud-francilien d'Evry (Essonne).

0 commentaires
Envoyer par mail
Imprimer

Architecture en milieu psychiatrique extra-hospitalier : un chemin encore peu balisé

PARIS, 4 décembre (Direct Hôpital) - Le Centre hospitalier d’Erstein, situé au sud de Strasbourg, se trouve en pleine refonte architecturale, aussi bien en intra qu’en extra-hospitalier. Le Dr Philippe Meyer, psychiatre et correspondant de la MNASM (Mission Nationale d’Accompagnement en Santé Mentale), a été étroitement associé au projet architectural du Centre médico-psychologique (CMP) du CH. Il a apporté son témoignage lors de la récente Journée de l’ADESM, mi-novembre à Paris, en expliquant les spécificités de l’architecture liées au secteur psychiatrique extra-hospitalier.

1 commentaire
Envoyer par mail
Imprimer

Passage à la chirurgie ambulatoire: un logiciel pour rentabiliser l’opération

PARIS, 3 décembre (Direct Hôpital) – La chirurgie ambulatoire, c'est-à-dire l’hospitalisation de moins de 12 heures sans hébergement de nuit, progresse en France: elle représentait 37,7% de l’activité de chirurgie en 2010 contre 32,3% en 2007. Mais la proportion reste encore très inférieure à ce qui se fait aux Etats-Unis (83% d'ambulatoire), en Norvège ou en Suède (70%). Pour aider les établissements à franchir le pas, la HAS (Haute autorité de santé) et l'Anap (Agence nationale d'appui à la performance) vont mettre à leur disposition un logiciel chiffrant le coût d'une telle évolution.

0 commentaires
Envoyer par mail
Imprimer

Architecture et psychiatrie: les choix du CHS de la Sarthe pour concilier ouverture et sécurité

PARIS, 27 novembre (Direct Hôpital) – Après avoir construit deux nouveaux bâtiments, le CHS (Centre hospitalier spécialisé) de la Sarthe en finalise un troisième, avec pour tous des patios de verdure offrant aux patients la possibilité d’un accès plus humanisé vers l’extérieur, sans renoncer à des contraintes sécuritaires drastiques. Samuel Virfolet, ingénieur hospitalier et directeur du patrimoine et des travaux, a retracé l’historique du projet et décrit les choix architecturaux de l’établissement, lors d’une journée de l’Association Des Etablissements participant au service public de Santé Mentale (ADESM), mi-novembre à Paris.

0 commentaires
Envoyer par mail
Imprimer

Médicaments : les robots sont rapides, leur intégration moins

PARIS, 2 octobre (Direct Hôpital) - Le Centre Hospitalier (CH) de la Région d’Annecy a été pionnier en matière d’équipement en système de délivrance nominative automatisée. Julien Fiot, pharmacien au CH, commente les principaux avantages du robot sans minimiser le chemin à parcourir par le personnel.

0 commentaires
Envoyer par mail
Imprimer

ISO 9001 pour la maintenance : un an après, satisfaction maintenue

PARIS, 2 octobre 2012 (Direct Hôpital) – Toute certification représente un surcroît de travail significatif sur une longue période. Mais pour la maintenance des bâtiments qui comprend aussi l’installation et le contrôle de tous les équipements biomédicaux et généraux du Centre Hospitalier (CH) de Lourdes, le jeu en valait la chandelle, estiment avec un recul de près d’un an Jean-Jacques Stoltz, coordonnateur général des soins, Jean-Michel Garcia, ingénieur responsable des services techniques, et Julie Carrié, assistante qualité, dans un entretien avec Direct Hôpital.

2 commentaires
Envoyer par mail
Imprimer

Les offres
Agenda