Une question ? Appelez le 01 48 06 54 92

 

TecHopital.com
Ressources Humaines

Le CH de Villefranche-sur-Saône en plein travaux d'extension

(Par Sabine NEULAT-ISARD)

VILLEFRANCHE-SUR-SAÔNE (Rhône), 15 mai 2019 (TecHopital) - Le centre hospitalier (CH) de Villefranche-sur-Saône (Rhône) a entamé mi-2018 d'importants travaux qui vont le conduire à agrandir ses surfaces de 18.000 m² supplémentaires à l'horizon 2021 et à accueillir, sur son site, de nouvelles activités.

0 commentaires
Envoyer par mail
Imprimer

Architecture hospitalière et sécurité au programme de la Paris Healthcare Week 2019

PARIS, 6 mai 2019 (TecHopital) - Alors que l'architecture hospitalière est toujours à l'honneur de la Paris Healthcare Week qui se tiendra Porte de Versailles à Paris du 21 au 23 mai, la sûreté et la sécurité feront leur entrée pour cette nouvelle édition 2019, puisque pour la première fois, un village sera dédié à cette thématique, a-t-on appris auprès des organisateurs.

0 commentaires
Envoyer par mail
Imprimer

L'impact économique total du CH de Valenciennes évalué à plus de 509 millions €

L'impact économique du centre hospitalier (CH) de Valenciennes dans le périmètre du groupement hospitalier de territoire (GHT) du Hainaut-Cambrésis est chiffré à 509,5 millions euros, selon une étude réalisée par la chambre de commerce et d'industrie (CCI) des Hauts-de-France.

0 commentaires
Envoyer par mail
Imprimer

1.840 cancers d’origine professionnelle reconnus en moyenne chaque année (assurance maladie)

L'assurance maladie a publié en avril un rapport sur les cancers reconnus d'origine professionnelle.

0 commentaires
Envoyer par mail
Imprimer

Notre-Dame: l'AP-HP prête à mobiliser des locaux de l'Hôtel-Dieu

Le directeur général de l’Assistance publique-hôpitaux de Paris, Martin Hirsch, a proposé qu’une partie des espaces de l’Hôtel-Dieu, en bordure du parvis Notre-Dame, puisse contribuer à la continuité "du rayonnement du site" après l'incendie, a fait savoir l'institution le 18 avril dans un communiqué.

0 commentaires
Envoyer par mail
Imprimer

Enquête sûreté : "L'empathie n'est pas contraire à la fermeté" (Vincent Terrenoir, ONVS)

(Par Geneviève DE LACOUR)

PARIS, 19 avril 2019 (TecHopital) - En dernière partie de son enquête sur la sûreté des établissements, TecHopital a souhaité interroger Vincent Terrenoir, délégué pour la sécurité générale auprès de la directrice générale de la DGOS, directeur de l'Observatoire national des violences en milieu de santé (ONVS) sur les actes de violence en milieu hospitalier mais aussi sur le rôle de l'observatoire dans la montée en compétence des établissements en matière de sûreté.

0 commentaires
Envoyer par mail
Imprimer

Observatoires, référents sûreté... face à la violence à l'hôpital, les solutions organisationnelles existent

(Par Geneviève DE LACOUR)

PARIS, 18 avril 2019 (TecHopital) - Face à la violence à l'hôpital, des solutions organisationnelles existent, comme les observatoires, les référents sûreté ou encore les conventions santé-police-justice, constate-t-on dans ce troisième volet (sur quatre) de notre enquête TecHopital sur la sûreté des établissements.

0 commentaires
Envoyer par mail
Imprimer

L'observatoire national de la QVT des professionnels de santé a ouvert son site internet

L'observatoire national de la qualité de vie au travail (QVT) des professionnels de la santé et du médico-social a ouvert son site internet, a annoncé son président, Philippe Colombat.

0 commentaires
Envoyer par mail
Imprimer

Enquête sûreté: des solutions techniques qui améliorent la protection physique des agents

(Par Geneviève DE LACOUR)

PARIS, 17 avril 2019 (TecHopital) - Dans une série en quatre volets sur la sûreté des établissements de santé, TecHopital présente, dans sa deuxième partie, les solutions matérielles employées voire mises au point par les équipes en charge de la sécurité permettant de parer aux actes de violence ou de malveillance.

0 commentaires
Envoyer par mail
Imprimer

Plusieurs agents agressés le 10 avril aux urgences de la Pitié-Salpêtrière (AP-HP)

Trois infirmières, deux aides-soignants et un agent de sécurité ont été agressés par deux patients le 10 avril au soir au service d'accueil des urgences (SAU) de l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière, a annoncé l'Assistance publique-hôpitaux de Paris (AP-HP) le 11 avril dans un communiqué.

0 commentaires
Envoyer par mail
Imprimer

Les offres
Agenda