Une question ? Appelez le 01 48 06 54 92

 

TecHopital.com
Ressources Humaines

Sécurité des patients: "Les analyses d'événements indésirables sont souvent mal faites et inutiles en matière de sécurité" (René Amalberti)

René Amalberti, directeur scientifique de la Prévention médicale (association pour la prévention du risque médical), a expliqué à TecHopital pourquoi les analyses d'événements indésirables n'apportent pas aujourd'hui de réel gain pour la sécurité dans le secteur médical.

0 commentaires
Envoyer par mail
Imprimer

Développement durable: les cliniques et hôpitaux privés continuent de progresser

Les deuxièmes résultats de l'Observatoire de la performance du développement durable de l'hospitalisation privée montrent une progression de l'engagement des cliniques et une amélioration des données, a annoncé la Fédération de l'hospitalisation privée (FHP).

0 commentaires
Envoyer par mail
Imprimer

Maintenance biomédicale: "Avec les GHT, certains ont peur du risque d'externalisation" (AAMB)

Isabelle Chachignon, présidente de l'Association des agents de maintenance biomédicale (AAMB) a expliqué à TecHopital les évolutions du métier de technicien biomédical et les attentes et craintes ressenties par la profession avec la mise en place des groupements hospitaliers de territoire (GHT).

0 commentaires
Envoyer par mail
Imprimer

Objets connectés en santé: "Nous avons besoin de grilles de lecture rapide pour évaluer l'intérêt d'un nouvel objet" (Pierre-Marie Roy - CHU Angers)

Pierre-Marie Roy, médecin enseignant-chercheur en médecine d'urgence au CHU d'Angers et président du conseil scientifique du congrès "Science et santé connectées à Angers" (S2CA), explique quels défis les objets connectés en santé posent aux différents professionnels du secteur et comment le congrès organisé le vendredi 25 novembre espère faire ressortir des outils pratiques pour leur évaluation.

0 commentaires
Envoyer par mail
Imprimer

Radioprotection: la transposition de la directive Euratom aura un impact significatif sur les PCR

La transposition de la directive 2013/59/Euratom aura des impacts significatifs sur les personnes compétentes en radioprotection (PCR), a-t-on appris mardi 8 novembre lors des 10èmes Rencontres des personnes compétentes en radioprotection à Issy-les-Moulineaux.

0 commentaires
Envoyer par mail
Imprimer

Les offres
Agenda