Une question ? Appelez le 01 48 06 54 92

 

TecHopital.com
https://www.ja-sante.fr/
Fonctions supports

Le CH de Lens s'équipe d'une unité spécifique de décontamination chimique et biologique

Le centre hospitalier de Lens s'est équipé d'une unité spécifique de décontamination dans le cadre des risques NRBC (nucléaires, radiologiques, biologiques, chimiques), qui n'est pas une tente comme habituellement mais consiste en deux containers, a annoncé l'établissement dans un communiqué diffusé le 7 juin.

0 commentaires
Envoyer par mail
Imprimer

Envoyer par mail
Imprimer

http://www.canyon.fr/

Les CHU du Grand Ouest posent les fondations d'une plateforme commune de simulation en santé

Les CHU du Grand Ouest ont posé les fondations d'une plateforme commune de simulation en santé, a annoncé fin mai dans un communiqué de presse le groupement de coopération sanitaire (GCS) des hôpitaux universitaires du Grand-Ouest (Hugo).

0 commentaires
Envoyer par mail
Imprimer

L'hôpital de demain sera-t-il en "trois dimensions"?

L'hôpital de demain pourrait se construire sur un modèle en trois dimensions, plus étendu dans l'espace et organisé en "couches" communicantes intégrées dans la ville, a estimé mercredi Jean-Philippe Pargade, fondateur du cabinet Pargade Architectes.

0 commentaires
Envoyer par mail
Imprimer

CH de Valence: première pierre d'un nouveau bâtiment d'anatomocytopathologie et de logistique

Le centre hospitalier (CH) de Valence a posé vendredi 27 mai la première pierre d'un nouveau bâtiment voué à accueillir son service d'anatomocytopathologie (ACP) ainsi que des activités logistiques, rapporte-t-il dans un dossier de presse.

0 commentaires
Envoyer par mail
Imprimer

"Repenser les postes de travail dans les cuisines hospitalières" (Cinov Restauconcepteurs)

Alain Quidort, président de Cinov Restauconcepteurs, le syndicat de métiers de l'ingénierie en restauration et hôtellerie, et gérant du bureau d'études Quidort grandes cuisines, a estimé qu'il fallait "repenser les postes de travail dans les cuisines hospitalières", lors d'une intervention, mardi 24 mai, sur la place des repas dans la chaîne de soins, à la Paris Healthcare Week.

0 commentaires
Envoyer par mail
Imprimer