Une question ? Appelez le 01 48 06 54 92

 

TecHopital.com

 

https://www.pall.com/en/medical/landing/20-years-fr.html?utm_source=techopital&utm_medium=banner&utm_campaign=20-years-fr

Nouveau coronavirus: la réserve sanitaire mobilisée à l'aéroport de Roissy

La réserve sanitaire a été mobilisée à l'aéroport de Roissy Charles-de-Gaulle afin d'appuyer le dispositif d'accueil sanitaire à l'arrivée des avions en provenance de Chine, où sévit actuellement une épidémie de nouveau coronavirus 2019-nCoV, selon un arrêté publié le 30 janvier au Journal officiel.

La réserve sanitaire a été mobilisée "à hauteur de 50 réservistes" à compter du samedi 25 janvier, pour une durée de 4 semaines renouvelable une fois.

Le texte rappelle le contexte qui est celui d'une propagation rapide de l'épidémie de nouveau coronavirus 2019-nCoV en Chine, d'une absence de traitement préventif, de la confirmation de cas d'infections en France, de "l'absolue nécessité de limiter la propagation de cette maladie" et de "l'impossibilité organisationnelle de regrouper tous les vols en provenance de Chine sur un seul terminal".

Ces réservistes sont affectés auprès de la préfète déléguée de la préfecture de police pour la sécurité et la sûreté des plateformes aéroportuaires de Paris.

Au soir du 30 janvier, 6 personnes étaient diagnostiquées en France avec une infection par le 2019-nCoV.

En Chine, d'où a émergé l'épidémie fin 2019, le nombre de cas recensés était de 7.711, et l'infection a conduit au décès de 170 personnes, rapporte Reuters.

Quelque 200 ressortissants français habitant à Wuhan en Chine doivent être rapatriés vendredi, a rapporté Agnès Buzyn le 29 janvier. Il s'agit de personnes non symptomatiques au départ du vol, qui seront prises en charge par une équipe médicale à bord puis transférées dans un lieu de confinement qui doit être révélé sous peu. Un 2e vol doit être "affrété prochainement" pour rapatrier des Français ainsi que "des ressortissant étrangers, européens", dans le cadre de l'entraide européenne.

Dans le cas où des ressortissants français en Chine auraient des symptômes, ils seraient rapatriés "par des vols sanitaires spéciaux", a déclaré la ministre, précisant qu'à ce stade, aucune personne recensée par le consulat ne remplissait ces critères.

Interrogée le 29 janvier sur les décisions d'arrêts de vols vers la Chine de certaines compagnies aériennes étrangères, Agnès Buzyn a précisé qu'il s'agissait de décisions de ces compagnies, soit en raison de retraits des personnels de navigation, soit parce que ces vols étaient vides. Mais "aucun pays n'a pris de décision de fermeture des frontières", une telle décision devant "être internationale" pour être efficace. Air France n'a pas arrêté ses vols mais pourrait les adapter aux besoins actuels, mais "ce sera une décision de la compagnie", pas de la France.

(Journal officiel, jeudi 30 janvier, texte 14)

Partagez cet article

Les dépêches liées à cette information

Il n'y a pas encore de commentaire sur cette publication.
Soyez le premier à réagir

Pour commenter cet article identifiez-vous ou enregistrez-vous si vous ne l'avez pas encore fait
https://exed.mines-paristech.fr/formations/certificat-management-hospitalier-et-du-secteur-de-la-sante/
Les offres
Agenda