Une question ? Appelez le 01 48 06 54 92

 

TecHopital.com

 

https://www.pall.com/en/medical/landing/20-years-fr.html?utm_source=techopital&utm_medium=banner&utm_campaign=20-years-fr
http://www.canyon.fr/

Nutrichic, un projet du CHI de Cornouaille pour améliorer l'alimentation en Ehpad

Le centre hospitalier intercommunal de Cornouaille (Chic) porte un projet "inédit" visant à améliorer l'alimentation en établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) et associant résidents, soignants, chercheurs et entreprises pour mieux connaître les facteurs du plaisir alimentaire et lutter contre la dénutrition.

Dans le contexte de l'adaptation du système de santé, le projet NutriChic "vise à améliorer l'expérience alimentaire en Ehpad pour les résidents et les professionnels afin de lutter plus efficacement contre la dénutrition et accroître, par le plaisir alimentaire, le bien-être individuel et collectif".

Il s'agira d'identifier les meilleurs leviers -sociologiques, organisationnels et/ou sensoriels- à activer pour améliorer l'expérience des repas en Ehpad pour les résidents et professionnels, décrit l'établissement dans un dossier de presse.

Le projet va chercher à comprendre les stratégies alimentaires des personnes âgées depuis le domicile jusqu'en Ehpad, à valoriser les expériences alimentaires et le bien-être subjectif de la personne âgée par expérimentations de démarches sociales et cognitives, à développer des protocoles de mesures et outils adaptés à l'évaluation des préférences et de l'acceptabilité sensorielle des produits et menus, à travailler sur l'autonomie et l'implication des personnes âgées et du personnel au moment et en dehors des repas, à définir de bonnes pratiques pour mettre au point des produits/menus alimentaires et créer une meilleure relation aidants/aidés dans les Ehpad et enfin à capitaliser sur les résultats acquis en développant un nouveau livre de connaissances pour un public plus large.

D'une durée de trois ans, le projet rassemble 12 partenaires dont des entreprises et laboratoires académiques, ainsi que la fédération régionale de la Fédération hospitalière de France (FHF). Il est financé par le conseil régional (320.000 euros dont 96.400 € pour le Chic), le conseil départemental du Finistère (67.300 €) et la communauté d'agglomération Quimper Bretagne Occidentale (53.000 € dont 32.100 € pour le Chic).

Avec l'appui de la Technopole Quimper-Cornouaille, ce projet vise aussi à développer des entreprises agroalimentaires locales.

san/ab

Partagez cet article

Les dépêches liées à cette information

Il n'y a pas encore de commentaire sur cette publication.
Soyez le premier à réagir

Pour commenter cet article identifiez-vous ou enregistrez-vous si vous ne l'avez pas encore fait
Les offres
Agenda