Une question ? Appelez le 01 48 06 54 92

 

TecHopital.com

 

https://www.pall.com/en/medical/landing/20-years-fr.html?utm_source=techopital&utm_medium=banner&utm_campaign=20-years-fr

Olivier Véran nouveau ministre des solidarités et de la santé

Olivier Véran et Agnès Buzyn le 17 février 2020. Crédit: Philippe Chagnon/Cocktail santé

Le député de l'Isère Olivier Véran, rapporteur général de la commission des affaires sociales de l'Assemblée nationale, a été nommé ministre des solidarités et de la santé dans le gouvernement d'Edouard Philippe dimanche 16 février.

Il succède à Agnès Buzyn, qui a démissionné le même jour afin de conduire la campagne électorale de La République en marche (LREM) pour la mairie de Paris.

Ses attributions sont reconduites "à l'identique", a précisé l'Elysée dans le compte rendu du conseil des ministres du 19 février. Les secrétaires d'Etat rattachés au ministère restent les mêmes: Christelle Dubos, Laurent Pietraszewski (chargé spécifiquement des retraites) et Adrien Taquet.

Olivier Véran, qui aura 40 ans en avril, est neurologue de formation et titulaire d'un master en gestion et politique de santé de l'Institut d'études politiques (IEP) de Paris.

Praticien hospitalier (PH) au CHU de Grenoble, il a été placé en disponibilité après avoir été élu député de la première circonscription de l'Isère sous l'étiquette LREM en juin 2017.

Il avait été le référent santé d'Emmanuel Macron pendant sa campagne pour l'élection présidentielle. Mais ce dernier lui avait préféré Agnès Buzyn pour le ministère de la santé après son élection.

Olivier Véran a inauguré le poste de rapporteur général de la commission des affaires sociales de l'Assemblée nationale. Il a été reconduit dans ses fonctions le 15 janvier dernier.

En cette qualité, il a porté successivement les projets de loi de financement de la sécurité sociale (PLFSS) 2018, 2019 et 2020 à l'Assemblée nationale.

Il était jusqu'à présent rapporteur sur le projet de loi organique relatif au système universel de retraite.

Conseiller régional (ex-PS) en Auvergne-Rhône-Alpes, il avait déjà été député de l'Isère de juin 2012 à avril 2015, suppléant Geneviève Fioraso, nommée ministre puis secrétaire d'Etat à l'enseignement supérieur et à la recherche dans les gouvernements de Jean-Marc Ayrault puis de Manuel Valls.

Siégeant au sein de la commission des affaires sociales, Olivier Véran avait alors été rapporteur du titre "maladie" du PLFSS pour 2015, puis du titre I de la loi de "modernisation de notre système de santé" du 26 janvier 2016.

Il est l'auteur de plusieurs rapports, dont un sur l'intérim médical à l'hôpital (2013) et un autre sur la filière sang (2014).

Olivier Véran a remis en avril 2017 un rapport sur la réforme du mode de financement des établissements de santé à l'issue de près d'un an et demi de travaux et d'auditions, plusieurs de ses préconisations figurant dans un rapport d'étape de mai 2016.

Il a été candidat malheureux à l'élection à la présidence de la Fédération hospitalière de France (FHF) en septembre 2016, remportée par le président sortant Frédéric Valletoux.

vg/gdl/nc

Partagez cet article

Les dépêches liées à cette information

Il n'y a pas encore de commentaire sur cette publication.
Soyez le premier à réagir

Pour commenter cet article identifiez-vous ou enregistrez-vous si vous ne l'avez pas encore fait
https://www.eventbrite.fr/e/billets-webinar-de-presentation-du-certificat-management-hospitalier-119422677443
Les offres
Agenda