Une question ? Appelez le 01 48 06 54 92

 

TecHopital.com

 

https://www.pall.com/en/medical/landing/20-years-fr.html?utm_source=techopital&utm_medium=banner&utm_campaign=20-years-fr

Olivier Véran veut accélérer la transition écologique à l'hôpital et dans les Ehpad

Olivier Véran (capture d'écran)
Olivier Véran (capture d'écran)

PARIS, 23 juillet 2020 (TecHopital) - Accélérer la transition écologique à l'hôpital et dans les établissements médico-sociaux fait désormais partie des priorités, d'après les annonces faites par le ministre des solidarités et de la santé, Olivier Véran, lors de la séance de clôture du Ségur de la santé, mardi.

L'accélération de la transition écologique dans ces établissements fait partie des 33 mesures retenues à l'issue de ce cycle de discussions ouvert par le gouvernement le 25 mai avec les organisations représentant le monde de la santé.

Cette accélération est préconisée par Nicole Notat, "animatrice" de l'ensemble des travaux, dans son rapport remis aussi mardi à Olivier Véran, au ministère.

"Le Ségur de la santé doit être l'occasion d'engager un plan d'action ambitieux pour réduire l'empreinte environnementale des établissements de santé et des établissements médico-sociaux", insiste-t-elle dans son rapport. Mais "cela suppose de revisiter l'ensemble des processus à la lumière de ce nouvel objectif", souligne-t-elle en estimant que cette révision "peut permettre des gains d'exploitation".

S'agissant des projets d'investissements immobiliers, "la contrainte budgétaire a souvent amené à ne pas prioriser la dimension de développement durable", observe-t-elle.

Pour Nicole Notat, il est désormais "important" de "faire du respect des normes de développement durable et de la réduction des externalités environnementales négatives un objectif incontournable". Elle préconise aussi d'accompagner cet objectif "d'une plus grande lisibilité des différents guichets d'aides au financement des investissements requis".

Une aspiration des hospitaliers

"A l'image de la société tout entière", le virage du développement durable correspond à "une aspiration qui grandit à l'hôpital", a assuré Olivier Véran, lors de son intervention mardi.

"Les jeunes soignants sont les premiers à militer en faveur de pratiques plus vertueuses sur le plan environnemental", a-t-il constaté en évoquant les actions pour une alimentation avec des circuits courts, une meilleure gestion des déchets et "moins de gaspillage à tous les étages".

"Je pourrais vous en parler pendant des heures", a souligné le ministre.

Précisant qu'il avait lui-même fait partie d'un collectif qui soutient le bien-manger à l'hôpital, il a expliqué qu'avec des scientifiques, ce collectif avait "fait le constat que, dans une omelette, plus il y avait de sel, moins il y avait de protéines d'oeufs et que le sel visait à masquer l'absence de goût du fait de l'absence de protéines d'oeufs". "On en est là", a dénoncé Olivier Véran. "Je ne méconnais pas le coût que cela représente mais il faut arrêter d'avoir des oeillères et il faut avancer dans la bonne direction", a-t-il affirmé.

"Ce ne sont pas des mesures symboliques", a-t-il ajouté. "Je crois profondément qu'on doit accompagner les bonnes pratiques et les accompagner financièrement."

Plusieurs actions prévues

La mesure retenue dans le cadre du Ségur dans le cadre de la transition écologique porte sur plusieurs aspects, est-il précisé dans un dossier de presse.

Elle vise à "réduire les coûts de gestion des déchets d'activité de soins à risque infectieux (Dasri)", à "expérimenter des projets pilotes pour mettre fin au plastique à usage unique dans la restauration collective" et à "réduire le gâchis alimentaire dans les hôpitaux et les Ehpad" (établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes) .

Une autre action prévue est d'évaluer les besoins en matière de rénovation énergétique des établissements et de renforcement [de la sécurité] parasismique des établissements des Antilles.

La dernière action consistera à "introduire une règle 'verte' pour contribuer, grâce au plan de relance, au financement des travaux de rénovation thermique des hôpitaux et des Ehpad.

La rénovation des bâtiments fait partie des "priorités", "parce que les passoires énergétiques, il y en a beaucoup dans les établissements de santé et médico-sociaux", a insisté Olivier Véran à ce sujet.

Elle sera d'ailleurs "un des grands axes de notre plan d'investissement" et pourra aussi s'appuyer "sur le plan de relance pour la rénovation énergétique et thermique des bâtiments", a-t-il ajouté (cf dépêche TecHopital du 22 juillet 2020)

san/nc

Partagez cet article

Les dépêches liées à cette information

Il n'y a pas encore de commentaire sur cette publication.
Soyez le premier à réagir

Pour commenter cet article identifiez-vous ou enregistrez-vous si vous ne l'avez pas encore fait
https://exed.mines-paristech.fr/formations/certificat-management-hospitalier-et-du-secteur-de-la-sante/
Les offres
Agenda