Une question ? Appelez le 01 48 06 54 92

 

TecHopital.com

 

Ouverture, dans l'Est lyonnais, d'un établissement privé de plus de 740 lits et places

Médipôle Lyon-Villeurbanne, crédit photo: Nicolas Fussler
Médipôle Lyon-Villeurbanne, crédit photo: Nicolas Fussler

LYON, 8 janvier 2019 (TecHopital) - Le Médipôle Lyon-Villeurbanne, de 746 lits et places, présenté comme le plus grand établissement privé de France, a accueilli ses premiers patients le 2 janvier, ont annoncé ses dirigeants lors d'une conférence de presse le 3 janvier.

Construite sur un terrain de 5 hectares situé à Villeurbanne, en banlieue est de Lyon, et issue du regroupement de 7 établissements privés (commerciaux et à but non lucratif), la nouvelle structure de 60.000 m², qui a été livrée dans les délais prévus (cf dépêche TecHopital du 23/05/2018), regroupe 746 lits et places de médecine-chirurgie-obstétrique (MCO) et de soins de suite et réadaptation (SSR).

Elle dispose d'un service d'urgences qui prévoit 40.000 passages par an (adultes et enfants à partir de 12 ans) et qui s'est mis en position d’accueillir tous les patients qui se présentent, y compris des urgences vitales, hormis pour la traumatologie "grave" et les patients psychiatriques agités.

L'établissement dispose aussi sur son site en tant que "partenaires" d'un laboratoire d'analyses médicales et d'un cabinet d'imagerie (radiologie, scanners, IRM, salle de mammographie, salles d'échographie...). Des bâtiments pour les consultations des médecins viennent compléter l'ensemble.

Une réalisation en 6 ans

La décision de réaliser ce nouvel établissement date de 2012. Elle a été prise par le groupe de cliniques Capio (racheté récemment par Ramsay-Générale de santé) et l'union de gestion Resamut (Mutualité française).

L'agence régionale de santé (ARS) a soutenu ce projet (à hauteur de 30 M€ sur un total d'environ 200 M€). Elle a posé toutefois une condition importante: réduire le nombre de lits à l'occasion du regroupement.

Médipôle Lyon-Villeurbanne, crédit photo: Nicolas Fussler
Lors d'une conférence de presse organisée le 3 janvier, les dirigeants du Médipôle ont assuré que le pari avait été tenu et que l'opération avait permis de réduire le nombre de lits de 165 et de diminuer les plateaux techniques et différents équipements (blocs opératoires, maternités, services d'urgences...).

Le Médipôle assure de nombreuses spécialités médicales et chirurgicales, hormis des activités très spécialisées, comme les greffes, la chirurgie cardiaque pédiatrique ou les grands brûlés. De nouvelles activités ont été installées à l'occasion de sa création, comme la néonatologie, a souligné Antoine Catinchi, directeur général de Resamut.

Les deux opérateurs, qui gardent leur identité et autonomie juridique au sein du Médipôle (privé lucratif pour Capio et privé non lucratif pour Resamut), se sont répartis les activités dans le cadre d'un projet médical établi en commun.

C'est ainsi que Resamut gère les urgences, la médecine, les SSR et le pôle femme-enfant. Capio prend en charge les activités chirurgicales, la réanimation, les soins intensifs, la médecine "aiguë" (cardiologie, néphrologie), le plateau technique/ambulatoire, la dialyse et le SOS Mains.

Un groupement d'intérêt économique (GIE) a été créé pour gérer en commun certaines activités techniques ou logistiques, comme l'hôtellerie, la maintenance ou la sécurité.

D'autres services, comme la pharmacie, la reconstitution des cytotoxiques, la stérilisation ou encore la rétrocession des médicaments sont gérés au sein d'un groupement de coopération sanitaire (GCS).

Chambre du Médipole Lyon-Villeurbanne, crédit photo: Nicolas Fussler
Sur le plan hôtelier, plus de 80% des chambres sont individuelles et sont toutes équipées de tablettes multimédia.

Un système d'information commun (le logiciel Médiboard) a été adopté (voir TecHopital du 26 juillet 2018) pour le dossier médical du patient.

Le bâtiment qui abrite le Médipôle est d'une hauteur de 26 mètres, d'une longueur d'environ 170 mètres et d'une largeur de 80 mètres, avec sept niveaux qui lui "donnent une image monumentale".

En interne, il comprend des "espaces de convivialité" desservis par une rue principale de 180 m de long (cafétéria, boutique, bibliothèque, coiffeur, lieux d'exposition...).

Le parti pris a été de séparer les flux entre l'activité de jour qui a été installée au rez-de-chaussée du bâtiment, les plateaux techniques et les unités d'hébergement qui fonctionnent étroitement entre elles dans le bâtiment principal et les activités de consultation qui sont dans des bâtiments spécifiques.

Une direction bicéphale

S'agissant de la gouvernance, le secteur mutualiste est dirigé par Marie Mancilla et a comme directeur médical le Dr Yves Mataix, gériatre. Le secteur privé commercial est piloté par Nicolas Carrié et a comme directeur médical le Dr Gérard Guichard, anesthésiste, ancien président de la conférence médicale d'établissement (CME) de la clinique du Tonkin (Lyon).

"Le montage qui a été fait nous oblige à être solidaires et nous contraint à prendre toutes les décisions en commun, à 50-50", a souligné Marie Mancilla qui a comparé le fonctionnement à une "colocation", lors de la conférence de presse. "Les décisions sont parfois plus complexes à prendre mais sont meilleures au final", a renchéri Nicolas Carrié.

san/cd

Partagez cet article

Il n'y a pas encore de commentaire sur cette publication.
Soyez le premier à réagir

Pour commenter cet article identifiez-vous ou enregistrez-vous si vous ne l'avez pas encore fait

Inscrivez-vous à la newsletter gratuite

Les offres
Agenda

Inscrivez-vous gratuitement à TecHopital.com

okSoyez informé des nouveautés du site
okRéagissez et commentez les articles
okRecevez la newsletter premium

Conformément à la loi 78-17 du 6 janvier 1978 (modifiée par la loi 2004-801 du 6 août 2004 relative à la protection des personnes physiques à l'égard des traitements de données à caractère personnel) relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez l'exercer en adressant un courrier électronique à admin@apmnews.com ou par courrier postal à APM International, 33 avenue de la République, 75011 Paris.

Civilité
Nom*
Prénom*
Email*
Mot de passe*
(6 caractères minimum)
Etablissement
Fonction*

En validant cette inscription vous aurez accès au contenu du site TecHopital.com et vous nous autorisez à traiter et à transmettre vos informations personnelles conformément aux termes de la loi.  (Notice légale )

Cochez cette case pour accepter ces conditions