TecHopital.com

 

http://www.canyon.fr/

Pénibilité du travail: une démarche ergonomique pour éviter les erreurs dès la phase de construction hospitalière

Le centre hospitalier de Montaigu.
Le centre hospitalier de Montaigu.

TOULOUSE, 17 juillet 2014 (Direct Hôpital) – Le centre hospitalier départemental (CHD) Vendée (La-Roche-sur-Yon/Luçon/Montaigu) a fait appel à une ergonome à l'occasion de la construction d'un nouveau bâtiment d'établissement hébergeant des personnes âgées dépendantes (Ehpad), ce qui a permis d'améliorer les conditions de travail futures des agents.

Cette intégration d'une démarche ergonomique dans le projet de construction d'un nouveau bâtiment a fait suite à une enquête menée par un groupe de travail issu du comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) du CHD, dans le cadre d'un Contrat local d'amélioration des conditions de travail (Clact). 
 
Cette enquête a révélé que le service de soins longue durée de l'établissement était le plus touché par la pénibilité au travail, du fait de l'augmentation des contraintes physiques liées à la prise en charge de personnes dépendantes.
 
Cette démarche ergonomique "s'est déroulée en parallèle de la démarche classique de mise en œuvre du projet architectural, en s'y connectant/déconnectant par un jeu d'acteurs locaux", a expliqué Nadia Heddad, ergonome consultante du cabinet Transiti
Pour accéder à la suite de l’article, vous pouvez :
  • Soit vous inscrire sur notre site ou vous identifier si vous êtes déjà inscrit
    Pour vous inscrire, cliquer ici.
    Pour vous identifier, cliquer ici .
  • Soit accepter les cookies de performance et de suivi. Ceux-ci nous permettent d’établir des statistiques que nous partageons de manière anonyme avec nos annonceurs. C’est en effet grâce à la publicité, que ce site est financé et que les articles rédigés par nos journalistes sont mis à votre disposition gratuitement.
    Pour modifier les paramètres de vos cookies, cliquer ici.

Il n'y a pas encore de commentaire sur cette publication.
Soyez le premier à réagir

Pour commenter cet article identifiez-vous ou enregistrez-vous si vous ne l'avez pas encore fait