Une question ? Appelez le 01 48 06 54 92

 

TecHopital.com

 

http://www.canyon.fr/

Plan de déplacement: une démarche pragmatique et écologique au CHU de Bordeaux

(Par Morgan BOURVEN, aux journées Hopitech)

PAU, 21 octobre 2015 (Direct Hôpital) – Le centre hospitalier universitaire (CHU) de Bordeaux a mis en place un plan de déplacement pour réduire l'utilisation de la voiture chez ses agents et promouvoir l'activité physique, a expliqué Virginie Valentin, directrice de la stratégie et du développement durable du CHU, lors des journées Hopitech.

La 21e édition des journées d'études et de formation des techniques et de l'ingénierie hospitalières (Hopitech), qui se sont tenues du 7 au 9 octobre à Pau, avaient pour thème "les fonctions supports hospitalières face à leurs responsabilités sociétales (RSO)", rappelle-t-on.

Le CHU de Bordeaux "a entamé sa réflexion sur le développement durable relativement tôt, en 2008" et son expérience "permet de voir comme une telle démarche peut s'installer, progresser et s'enrichir d'éléments pour que l'hôpital relève le défi de la RSO", a témoigné Virginie Valentin, en visioconférence depuis Bordeaux.

Le CHU a, dès le début de sa démarche, choisi d'intégrer les ressources humaines dans sa logique de développement durable. "Au-delà de son impact environnemental, l'hôpital est une entreprise humaine", a rappelé la directrice de la stratégie.

Membre du Réseau français des hôpitaux et structures de santé promoteurs de santé (HSPS), porté par l'Institut national de prévention et d'éducation pour la santé (Inpes), le CHU de Bordeaux a développé un certain nombre d'actions de promotion de l'activité physique (journées de sensibilisation sur l'utilisation des escaliers, aménagement des espaces verts pour en faire des espaces de déambulation, etc.).

Un plan de déplacement a aussi été mis en œuvre. Il fait suite à un diagnostic d'accessibilité et de mobilité, réalisé en 2008-09, qui a monté que la moitié des agents du CHU habitaient la commune de Bordeaux mais que 71,5% des personnels utilisaient quotidiennement et individuellement leur voiture pour leur trajet domicile-travail.

Deux programmes d'actions

Un premier programme d'actions a été mené sur la période 2009-12. Un travail sur l'aménagement des sites a été réalisé pour favoriser l'utilisation des vélos (mise en place d'arceaux, achat de vélos pour la mobilité entre les sites, etc.)  et des actions de sensibilisation (conférences, "semaine de la mobilité", informations lors des journées d'accueil, etc.) ont été organisées.

En parallèle, l'hôpital s'est tourné vers les autres acteurs du territoire pour faire évoluer l'offre de transports publics afin qu'elle soit plus pratique pour les professionnels. "Par exemple, nous avons expérimenté l'accès de nuit aux parkings relais du réseau de tramways, pour que nos agents puissent y stationner même s'ils sont fermés", a indiqué Virginie Valentin.

Ce premier programme d'actions "a marché", s'est-elle félicitée. Une évaluation réalisée fin 2012 a montré que l'utilisation quotidienne et individuelle de la voiture sur les trajets domicile-travail ne concernait plus que 50% du personnel. En parallèle, une "croissance régulière et constante" de la part d'usage du vélo et des transports en commun a été constatée.

Un second programme d'actions a été mis en place sur la période 2012-15 pour poursuivre ce travail.

Il s'est notamment traduit par la mise en œuvre, au printemps 2015, d'une prestation de "conseil personnalisé en déplacement". Il s'agit d'un dispositif d'accompagnement et de conseil pour promouvoir les modes doux de transport auprès des salariés. Le but est de modifier durablement les comportements de déplacement, dans une démarche sociale, mais aussi d'accompagner le personnel concerné par les transferts d'activités et changements de sites au sein du CHU.

mb/ab

Partagez cet article

Il n'y a pas encore de commentaire sur cette publication.
Soyez le premier à réagir

Pour commenter cet article identifiez-vous ou enregistrez-vous si vous ne l'avez pas encore fait
Les offres
Agenda