Une question ? Appelez le 01 48 06 54 92

 

TecHopital.com

 

Plusieurs projets de développement prévus à l'hôpital du Puy-en-Velay

LE-PUY-EN-VELAY (Haute-Loire), 12 avril 2018 (TecHopital) - Le centre hospitalier du Puy-en-Velay, qui a fini 2017 avec un "léger excédent" budgétaire, a plusieurs projets d'investissement et de développement d'activités, a-t-on appris fin mars auprès de son directeur, Jean-Marie Bolliet, et du président de sa commission médicale d'établissement (CME), le Dr Marc Bouiller.

Si les résultats de l'exercice 2017 sont en cours de consolidation, ils devraient présenter "un léger excédent" sur un budget de près de 122 millions €, tout comme en 2016, indique Jean-Marie Bolliet.

Cette situation permet à l'établissement, qui connaît une croissance de son activité de "5 à 6% par an, d'investir massivement dans les équipements biomédicaux et le système d'information".

"Nous refaisons l'ensemble de l'équipement en fibre optique, soit un investissement de plus d'1,5 million €, ainsi que toute l'électricité pour 1,8 million € en se dotant de deux circuits et d'un second groupe électrogène", détaille Jean-Marie Bolliet.

Au plan biomédical, les investissements pour acheter ou renouveler les équipements s'élèvent entre 1,6 et 1,8 million €, ce qui représente "une belle capacité d'investissement", se félicite le directeur.

"Nous allons être équipés d'un second IRM et d'un second scanner dans le cadre du groupement d'intérêt économique (GIE) créé avec des radiologues de ville". "Nous avons aussi la volonté de remplacer notre premier accélérateur de particules et étudions une demande pour un second".

Il précise que son CH s'est doté d'un Macs (système d'archivage et de communication des vidéos et images médicales) mutualisé commun à tout le groupement hospitalier de territoire (GHT), soit un investissement de 500.000 €.

Emménagement fin mai dans un nouvel Ehpad

Sur le plan immobilier, il a inauguré en octobre 2017 la nouvelle blanchisserie "GIE Hôpitaux du Velay", qui a été construite sur son site et qui centralise les activités de blanchisserie de 18 établissements et structures médico-sociales de Haute-Loire (hôpitaux locaux, établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes -Ehpad-, maison d'accueil spécialisé -MAS, maison de convalescence).

Fin mai, il emménagera dans un Ehpad flambant neuf qui comprendra 100 lits dont 55 d'Ehpad et 45 d'unité de soins de longue durée (USLD).

Ce nouvel établissement aura comme particularité de disposer d'espaces intergénérationnels dont une crèche de 40 berceaux, dont 28 seront réservés aux membres du personnel du centre hospitalier. Cette crèche sera gérée en délégation de service public, ajoute Jean-Marie Bolliet.
Le CH a par ailleurs, avec le groupe Korian, un projet public/privé de rapprochement de lits de soins de suite et de réadaptation (SSR). "Nous venons de signer une convention pour établir le PTD (programme technique détaillé)", indique le directeur.

Au plan des activités, le CH a développé l'ensemble du spectre de celles qui doivent être présentes dans un établissement de cette taille (487 lits et 83 places en 2016), poursuit le président de la CME, le Dr Bouiller.

L'établissement, certifié par la Haute autorité de santé (HAS) en 2015 avec 4 recommandations, s'est par ailleurs engagé dans un processus de certification de sa stérilisation à travers les normes ISO "très contraignantes" n°9001 et n°13485. "Le chef de service est très engagé et participe au niveau national à la rédaction des référentiels qualité de stérilisation", souligne Jean-Marie Bolliet.

"L'hôpital du Puy-en-Velay bouillonne de projets", remarque-t-il. "C'est la force de l'isolement dans un département qui couvre 220.000 habitants", justifie-t-il.

L'établissement a également développé des relations avec les médecins de ville, notamment au travers d'un numéro de téléphone unique pour accéder à sa plateforme de soins de courte durée.

Le GHT a mutualisé sa fonction achat

L'hôpital mène également depuis plusieurs années de nombreuses actions de coopération avec les établissements alentours pour améliorer les parcours de prise en charge et la gradation des soins dans la Haute-Loire.

Avant de participer à la création d'un groupement hospitalier de territoire (GHT) en juillet 2016, il a promu une communauté hospitalière de territoire (CHT) en 2013, rappelle Jean-Marie Bolliet.

Le CH du Puy assure d'autres coopérations avec ces établissements. Par exemple, il a mis en place le contrôle de gestion de l'hôpital de Brioude et lui réalise également sa stérilisation.

Quatre des établissements concernés par ces coopérations (Yssingeaux, Brioude, Langeac et Pays de Craponne-sur-Arzon) font partie aujourd'hui du GHT dont le CH du Puy est établissement support. Le groupement a également 5 établissements membres qui ont le statut d'associé et 5 qui sont partenaires, dont la clinique du Bon-Secours.

Les objectifs médicaux et de soins du GHT ont été définis dans un document unique: le projet médical et de soins partagé (PMSP).

Le GHT a été retenu dans le cadre de l'appel à projets lancé par la direction générale de l'offre de soins (DGOS) sur la mise en œuvre des projets médico-soignants partagés et la convergence des systèmes d'information, doté de 125 millions €.

Le GHT a par ailleurs mutualisé sa fonction achat tout en mettant en place des délégations. Il manque encore le système d'information unique, précise Jean-Marie Bolliet.

Le groupement a également acté le principe d'une convergence des systèmes d'information pour un dossier patient commun. Mais l'hôpital de Brioude ayant changé le sien en 2016, la convergence aura lieu ultérieurement. Le GHT envisage d'adopter le logiciel Easily*, outil des Hospices civils de Lyon (HCL) implanté aujourd'hui dans une dizaine des 15 GHT d'Auvergne-Rhône-Alpes, précise-t-il dans le rapport du schéma directeur des systèmes d'information du GHT.

Le CH du Puy-en-Velay en chiffres (2016)
  • Effectif: 1.483 ETP (1.638 personnes physiques) dont 1.361 ETP non médicaux (1.465 personnes physiques) et 122 ETP médicaux (186 personnes)
  • Budget principal: près de 122 millions €
  • Capacité: 487 lits et 83 places
  • Activité: 25.413 séjours dont 17.438 hospitalisations complètes (-0,58%) et 7.974 en ambulatoire (+8,65%), 1.067 accouchements, près de 40.000 passages aux urgences (+7%)

Partagez cet article

Il n'y a pas encore de commentaire sur cette publication.
Soyez le premier à réagir

Pour commenter cet article identifiez-vous ou enregistrez-vous si vous ne l'avez pas encore fait

Inscrivez-vous à la newsletter gratuite

Les offres

Inscrivez-vous gratuitement à TecHopital.com

okSoyez informé des nouveautés du site
okRéagissez et commentez les articles
okRecevez la newsletter premium

Conformément à la loi 78-17 du 6 janvier 1978 (modifiée par la loi 2004-801 du 6 août 2004 relative à la protection des personnes physiques à l'égard des traitements de données à caractère personnel) relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez l'exercer en adressant un courrier électronique à admin@apmnews.com ou par courrier postal à APM International, 33 avenue de la République, 75011 Paris.

Civilité
Nom*
Prénom*
Email*
Mot de passe*
(6 caractères minimum)
Etablissement
Fonction*

En validant cette inscription vous aurez accès au contenu du site TecHopital.com et vous nous autorisez à traiter et à transmettre vos informations personnelles conformément aux termes de la loi.  (Notice légale )

Cochez cette case pour accepter ces conditions