Une question ? Appelez le 01 48 06 54 92

 

TecHopital.com

 

http://www.canyon.fr/

Plusieurs sociétés savantes et associations professionnelles créent un Collectif Eco-responsabilité en santé

Plusieurs sociétés savantes et associations professionnelles se sont regroupées fin 2020 pour créer un Collectif Eco-responsabilité en santé (Ceres) afin de "rendre le monde de la santé conscient de son rôle et de son implication dans le développement durable", ont-ils annoncé dans un communiqué.

Le Ceres vise à agréger un "groupe pluraliste, transversal interdisciplinaire, interprofessionnel impliquant l’ensemble des acteurs du système de santé dont les patients", explique le groupe (lire l'encadré ci-dessous) dans un communiqué envoyé le 19 février à TecHopital.

"Il est paradoxal de constater que le secteur […] où l’on se préoccupe le plus de la santé des personnes, à savoir le système de santé, est aussi celui où les préoccupations écologiques ont peu le droit de cité", constatent les auteurs de ce communiqué.

A travers la création de ce groupe, "il s’agit de rendre le monde de la santé conscient de son rôle et de son implication dans le développement durable afin d'améliorer la santé publique et atténuer le changement climatique et ses effets sur la santé".

Plusieurs sociétés savantes se sont intéressées et se sont impliquées dans des projets d’éco-responsabilité en santé depuis quelques années, soulignent les auteurs avant d'ajouter: "Cependant, il nous semble, sans méconnaître le travail accompli, que ce sujet dépasse le cadre de sociétés spécialisées et doit impliquer l’ensemble des acteurs du système de santé. De plus, les changements de comportements à l’échelle individuelle peuvent permettre une réduction de l’empreinte carbone de l’ordre de 20%. Et les objectifs climatiques ne sauraient être atteints sans une transformation systémique à l’échelle collective".

Les objectifs de ce groupe sont multiples:

  • diffuser le concept et la culture d’éco-responsabilité en santé dans la communauté des soignants au sens le plus large
  • promouvoir la nécessité de mettre en œuvre des plans d’action éco-responsables au sein du système de santé
  • intégrer l’éco-responsabilité dans le cadre plus global du développement durable qui ne se limite pas à l’aspect environnemental mais intègre aussi l’aspect économique et l’aspect humain
  • favoriser la collaboration entre différentes spécialités et corps de métiers impliqués dans le développement durable (répertorier les différentes initiatives et mettre en réseau les acteurs)
  • mettre à disposition des différents acteurs les moyens permettant l’implémentation de protocoles d’éco-responsabilité et de développement durable (recommandations, modèles, circuits, outils)
  • mettre en œuvre des actions/programmes de développement durable et organisation de réunions scientifiques
  • travailler sur l’élaboration d’un éco-label pour les établissements qui développeront un programme selon un cahier des charges
  • se faire le relais et collaborer auprès des tutelles et instances officielles pour promouvoir et structurer la démarche du développement durable en santé
  • participer et développer des formations initiales et continues sur le développement durable en santé (DU)
  • aider au développement de la recherche dans le domaine de l’écologie en santé.

A noter que le collectif Ceres prévoit ses premières prises de parole, le 7 avril prochain, à l'Académie nationale de chirurgie dans le cadre d'une présentation intitulée "Quel bilan carbone en salle d’opération" et au congrès de l'AFC lors d'une conférence sur le thème "éco-responsabilité et parcours de soins" en septembre à Montrouge (Hauts-de-Seine).


Les fondateurs du collectif
Le groupe fondateur est composé de membres représentant l’Association française de chirurgie (AFC), la Société française d’anesthésie et de réanimation (Sfar), le Groupe francophone de réhabilitation améliorée après chirurgie (Grace) et la Société française de pharmacie clinique (SFPC), mais aussi la Société française d’hygiène hospitalière (SF2H), France Assos Santé, l'Association des jeunes chirurgiens viscéraux (AJCV), l'Union nationale des associations d’infirmièr(e)s de bloc opératoire diplômé(e)s d’Etat (Unaibode), le Conseil national professionnel des infirmier(e)s anesthésistes (CNP-IA) et le Conseil e-santé.

gdl/nc

Partagez cet article

Il n'y a pas encore de commentaire sur cette publication.
Soyez le premier à réagir

Pour commenter cet article identifiez-vous ou enregistrez-vous si vous ne l'avez pas encore fait
Les offres
Agenda