TecHopital.com

 

Première vague: au CHU de Strasbourg, des approvisionnements en produits de santé très tendus mais jamais à zéro

Shutterstock i viewfinder
Shutterstock i viewfinder

PARIS, 3 décembre 2020 (TecHopital) - Les approvisionnements en médicaments et dispositifs médicaux ont parfois été très tendus pendant la première vague de l'épidémie de Covid-19 aux Hôpitaux universitaires de Strasbourg (HUS) mais sans jamais compromettre les prises en charge des patients, a rapporté la responsable de la pharmacie à usage intérieur (PUI) lors du Séminaire national des hospitaliers (SNHosp), organisé en visioconférence le 19 novembre.

Bénédicte Gourieux, cheffe adjointe du pôle pharmacie, gérante de la PUI du CHU de Strasbourg, a décrit l'adaptation de l'hôpital pendant cette crise sanitaire en faisant un focus sur les produits de santé issu du retour d'expérience de la 1re vague, lors de ce colloque organisé par la Fédération hospitalière de France (FHF) et la Société francophone d'information médicale (Sofime).

La situation a été hétérogène sur le territoire mais le Grand Est a été soumis à rude épreuve, obligeant à une profonde réorganisation dans les hôpitaux. "Pendant cette période, aux HUS, le nombre de lits de réanimation a été multiplié par 2,3 en quelques semaines, passant de 80 à 200 lits -on les a même dépassés-, avec des unités de soins continus (USC) transformées et des réanimations éphémères", a-t-elle rappelé.

"Cela a nécessité une réorganisation assez importante et une adaptation de toutes les équipes", a noté la pharmacienne. Le CHU de Strasbourg a accueilli jusqu'à 580-590 patients pour

Pour accéder à la suite de l’article, vous pouvez :
  • Soit vous inscrire sur notre site ou vous identifier si vous êtes déjà inscrit
    Pour vous inscrire, cliquer ici.
    Pour vous identifier, cliquer ici .
  • Soit accepter les cookies de performance et de suivi. Ceux-ci nous permettent d’établir des statistiques que nous partageons de manière anonyme avec nos annonceurs. C’est en effet grâce à la publicité, que ce site est financé et que les articles rédigés par nos journalistes sont mis à votre disposition gratuitement.
    Pour modifier les paramètres de vos cookies, cliquer ici.
Les dépêches liées à cette information

Il n'y a pas encore de commentaire sur cette publication.
Soyez le premier à réagir

Pour commenter cet article identifiez-vous ou enregistrez-vous si vous ne l'avez pas encore fait
Agenda