Une question ? Appelez le 01 48 06 54 92

 

TecHopital.com

 

Prévention des infections nosocomiales: une marge d'amélioration encore importante (HAS)

Crédit: Shutterstock/IDN
Crédit: Shutterstock/IDN

PARIS, 20 décembre 2019 (TecHopital) - Les résultats de consommation de produits hydro-alcooliques pour l'hygiène des mains, indicateur de la prévention des infections nosocomiales, montrent une marge d’amélioration encore importante pour la plupart des établissements de santé, selon les résultats 2019 des indicateurs de qualité et sécurité des soins (IQSS) dans les établissements de santé, publiés le 13 décembre par la Haute autorité de santé (HAS).

Un seul indicateur concernant la prévention des infections associées aux soins a été recueilli: la consommation des produits hydro-alcooliques délivrés dans les services afin de mesurer le niveau d'engagement des établissements de santé dans la promotion de l'hygiène des mains, c'est-à-dire la mise à disposition des professionnels de solutions hydro-alcooliques pour se désinfecter les mains, geste majeur pour prévenir les infections associées aux soins, rappelle la HAS.

Cet indicateur, recueilli dans sa version actualisée pour la seconde fois, donne des résultats en médecine-chirurgie-obstétrique (MCO), hospitalisation à domicile (HAD) et de soins de suite et de réadaptation (SSR), d'une part, et en psychiatrie d'autre part, pour 2018 mais ne permet pas une comparaison avec les années précédentes.

Parmi les 2.800 établissements en MCO, HAD et SSR ayant participé à la campagne (28 établissements non répondants), 72% en médiane consomment des produits hydro-alcooliques et 42% atteignent un niveau satisfaisant (objectif de performance atteint ou dépassé).

Selon les résultats par région, ce sont les établissements de Provence-Alpes-Côte d'Azur (Paca) et la Guadeloupe qui affichent les niveaux satisfaisants les plus élevés, de respectivement 57,9% (42,1% objectif dépassé et 15,8% objectif atteint) et 60,8% (39,1% objectif dépassé et 21,7% objectif atteint). La consommation la plus faible s'observe dans les établissements de Bourgogne-Franche-Comté (75,6% objectif non atteint) et du Grand Est (70,1%).

Selon la catégorie d'établissements, ce sont les centres de lutte contre le cancer (CLCC) qui affichent les meilleurs résultats, avec 61,9% des établissements qui obtiennent un niveau satisfaisant (33,3% objectif dépassé et 28,6% objectif atteint), suivis par le secteur privé à but lucratif (59,6%, dont 38,8% objectif dépassé et 20,8% objectif atteint). Ce sont les CH qui affichent le taux le plus élevé d'établissements qui ne consomment pas assez de solution hydro-alcoolique, avec 81,7% qui n'atteignent pas les objectifs.

En psychiatrie, les 460 établissements concernés ont répondu et 56% en médiane ont consommé des solutions hydro-alcooliques; 32% ont atteint un niveau satisfaisant. Les résultats pour la psychiatrie ne sont pas davantage détaillés.

En 2019, l'accent a été mis sur l'hygiène des mains, "geste charnière dans la prévention des infections associées aux soins" mais "l'indicateur tel que calculé a montré des faiblesses méthodologiques importantes" et l'opportunité de son recueil en 2020 sera réévaluée, notamment dans le cadre d’une politique nationale sur l'hygiène des mains, indique la HAS.

Elle ajoute que de nouveaux indicateurs sont en développement afin d'évaluer d'autres dimensions de cette problématique, comme les bonnes pratiques d'antibiothérapie pour les infections respiratoires basses, la vaccination antigrippale chez le personnel hospitalier ou les infections du site opératoire après pose de prothèse totale de hanche ou de genou.

HAS, rapport IQSS 2019

ld/gdl/nc

Les dépêches liées à cette information

Il n'y a pas encore de commentaire sur cette publication.
Soyez le premier à réagir

Pour commenter cet article identifiez-vous ou enregistrez-vous si vous ne l'avez pas encore fait
Les offres
Agenda

Inscrivez-vous gratuitement à TecHopital.com

okSoyez informé des nouveautés du site
okRéagissez et commentez les articles
okRecevez la newsletter premium

Conformément à la loi 78-17 du 6 janvier 1978 (modifiée par la loi 2004-801 du 6 août 2004 relative à la protection des personnes physiques à l'égard des traitements de données à caractère personnel) relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez l'exercer en adressant un courrier électronique à admin@apmnews.com ou par courrier postal à APM International, 33 avenue de la République, 75011 Paris.

Civilité
Nom*
Prénom*
Email*
Mot de passe*
(6 caractères minimum)
Etablissement
Fonction*

En validant cette inscription vous aurez accès au contenu du site TecHopital.com et vous nous autorisez à traiter et à transmettre vos informations personnelles conformément aux termes de la loi.  (Notice légale )

Cochez cette case pour accepter ces conditions