Une question ? Appelez le 01 48 06 54 92

 

TecHopital.com

 

Radioprotection: une radiopharmacienne du CHU d'Angers surexposée au niveau des mains

PARIS, 7 mars 2019 (TecHopital) - Une radiopharmacienne du service de médecine nucléaire du CHU d'Angers a été exposée au niveau des mains à une dose annuelle de rayonnements ionisants supérieure à la limite réglementaire, a rapporté l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) dans un avis d'incident mis en ligne le 1er mars.

Cet événement significatif de radioprotection, survenu au cours du mois de novembre 2018, n'a été détecté par l'établissement qu'en janvier 2019, en raison d'une transmission tardive des dosimètres au laboratoire chargé d'en faire la lecture.

Informée le 31 janvier, l'ASN a classé cet événement au niveau 2 de l'échelle Ines (graduée de 0 à 7 par ordre croissant de gravité) dans la mesure où la radiopharmacienne a reçu une dose équivalente de 723 millisieverts (mSv) aux mains, donc supérieure à la valeur limite annuelle d'exposition fixée à 500 mSv.

Les investigations menées par le service de médecine nucléaire du CHU d'Angers n'ont pas permis d'identifier, de façon rétrospective, l'origine de la surexposition. Une inspection de l'ASN réalisée le 1er février n'a pas non plus permis de déterminer les circonstances exactes de l'incident à l'origine du dépassement de la valeur limite.

Cette inspection a néanmoins permis de constater que la radiopharmacienne était toujours affectée au même poste, avec les mêmes fonctions, et qu'elle était de fait encore exposée à des rayonnements ionisants. Le médecin du travail a décidé de la maintenir dans le service de médecine nucléaire, sous réserve qu'elle ne manipule plus de radionucléides pendant une période de 12 mois, précise l'ASN.

L'Autorité souligne également que l'inspection a permis de révéler "des dysfonctionnements en matière de gestion et d'analyse des dispositifs dosimétriques" et qu'elle a "permis d'identifier des axes d'amélioration en matière de réalisation des contrôles de non-contamination après la manipulation de produits radiopharmaceutiques ainsi que d'enregistrement de ces contrôles".

Dans ce cadre, l'établissement doit renforcer le suivi du port de la dosimétrie des travailleurs exposés et classés, renforcer la gestion des dosimètres, redimensionner le temps alloué à l'analyse des résultats de relevés dosimétriques et s'assurer du respect des consignes relatives aux procédures de vérifications de non-contamination et d'enregistrement associées.

"Certaines demandes d'actions correctives sont des demandes d'actions prioritaires, les engagements pris par l'établissement lors des inspections précédentes n'ayant pas été ou que très partiellement tenus sur ces points", souligne l'ASN.

sb/nc

Les dépêches liées à cette information

Il n'y a pas encore de commentaire sur cette publication.
Soyez le premier à réagir

Pour commenter cet article identifiez-vous ou enregistrez-vous si vous ne l'avez pas encore fait
https://www.hopitech.org/
https://pro-smen.org/prime-PRO-SMEn-hopitaux
Les offres
Agenda

Inscrivez-vous gratuitement à TecHopital.com

okSoyez informé des nouveautés du site
okRéagissez et commentez les articles
okRecevez la newsletter premium

Conformément à la loi 78-17 du 6 janvier 1978 (modifiée par la loi 2004-801 du 6 août 2004 relative à la protection des personnes physiques à l'égard des traitements de données à caractère personnel) relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez l'exercer en adressant un courrier électronique à admin@apmnews.com ou par courrier postal à APM International, 33 avenue de la République, 75011 Paris.

Civilité
Nom*
Prénom*
Email*
Mot de passe*
(6 caractères minimum)
Etablissement
Fonction*

En validant cette inscription vous aurez accès au contenu du site TecHopital.com et vous nous autorisez à traiter et à transmettre vos informations personnelles conformément aux termes de la loi.  (Notice légale )

Cochez cette case pour accepter ces conditions