TecHopital.com

 

http://www.canyon.fr/

Radon : tous les établissements situés dans une zone à risque devront avoir réalisé un diagnostic avant le 1er juillet

Crédit : Shutterstock
Crédit : Shutterstock

PARIS, 6 février 2020 (TecHopital) - A partir du 1er juillet 2020, tous les établissements sanitaires et sociaux situés dans une zone à risque radon devront avoir réalisé un diagnostic radon selon la nouvelle réglementation qui s'applique également aux travailleurs des bâtiments impactés par ce gaz radioactif naturel.

Le radon est un gaz radioactif naturel inodore, incolore et inerte, présent dans les sous-sols granitiques et volcaniques. Il s’accumule dans les espaces clos, notamment dans les bâtiments. Chaque année il provoque 3.000 décès par cancers du poumon.

Depuis juillet 2018, un changement de la carte à risque radon a été opéré.

Crédit : IRSN
Les zones géographiques présentant un risque significatif vis-à-vis du radon ont été modifiées. Autrefois, 31 départements étaient classés comme prioritaires pour la mesure du radon.

Avec cette nouvelle cartographie du risque, les zones à potentiel d'exhalation du radon sont beaucoup plus larges. Ainsi, dans le Grand Ouest, on assiste à une explosion du nombre d'établissements impactés : 81% des communes de la région Bretagne sont dorénavant concernées par un taux moyen ou important de radon (chiffres ARS Bretagne).

La cartographie précise du potentiel radon des communes est d'ailleurs consultable sur le site de l'Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (__IRSN!=https://www.irsn.fr/FR/connaissances/Environnement/expertises-radioactivite-naturelle/radon/Pages/5-cartographie-potentiel-rado

Pour accéder à la suite de l’article, vous pouvez :
  • Soit vous inscrire sur notre site ou vous identifier si vous êtes déjà inscrit
    Pour vous inscrire, cliquer ici.
    Pour vous identifier, cliquer ici .
  • Soit accepter les cookies de performance et de suivi. Ceux-ci nous permettent d’établir des statistiques que nous partageons de manière anonyme avec nos annonceurs. C’est en effet grâce à la publicité, que ce site est financé et que les articles rédigés par nos journalistes sont mis à votre disposition gratuitement.
    Pour modifier les paramètres de vos cookies, cliquer ici.
Les dépêches liées à cette information

Il n'y a pas encore de commentaire sur cette publication.
Soyez le premier à réagir

Pour commenter cet article identifiez-vous ou enregistrez-vous si vous ne l'avez pas encore fait