Une question ? Appelez le 01 48 06 54 92

 

TecHopital.com

 

Réanimation: l'Amuf et le SMR demandent davantage de lits et de médecins formés

L'Association des médecins urgentistes de France (Amuf) et le Syndicat des médecins réanimateurs (SMR), dans un communiqué de presse publié le 9 février, "demandent de toute urgence l'ouverture de négociations pour prévoir le nombre de réanimateurs formés dans les années à venir et pour augmenter le nombre de lits de réanimation médicale."

L’Amuf rappelle que 95% des malades de réanimation sont admis dans les
réanimations médicales alors que 5% le sont dans les réanimations
chirurgicales et les salles de réveil.

Les deux syndicats réclament d'une part "le passage de 74 internes de réanimation formés par année à 150 afin d'assurer le renouvellement des générations et d'autre part le doublement des lits de réanimation pérenne en France".

Les deux syndicats estiment que "le concept des réanimations
éphémères est un non-sens. Cette notion de réadapter le système est
contradictoire avec les impératifs de qualité des soins et d’accès aux soins
préservé pour tous les malades". Cela "déstabilise le système" et "favorise les malades du Covid au détriment des autres malades".

A noter que la France compte actuellement 5.080 lits de réanimation, soit 7 lits pour 100.000 habitants contre 10 en Angleterre ou en Espagne et 24 en Allemagne.

"L’épidémie de Covid va durer encore longtemps, et anticiper est la meilleure façon de ne pas la subir", ajoutent-ils. "Il s’agit d’arrêter de gérer une pénurie des lits de réanimation en France, et de restaurer un égal accès au meilleur niveau de qualité en soins intensifs pour l’égalité des chances des malades quel que soit la région, quel que soit l’âge, quel que soit la condition sociale, quel que soit la pathologie."

Communiqué de presse de l'Amuf et du SMR

gdl/nc

Partagez cet article

Les dépêches liées à cette information

Il n'y a pas encore de commentaire sur cette publication.
Soyez le premier à réagir

Pour commenter cet article identifiez-vous ou enregistrez-vous si vous ne l'avez pas encore fait
Les offres
Agenda