Une question ? Appelez le 01 48 06 54 92

 

TecHopital.com

 

https://www.pall.com/en/medical/landing/20-years-fr.html?utm_source=techopital&utm_medium=banner&utm_campaign=20-years-fr

Restauration: une clinique nantaise encourage la gourmandise

PARIS, 21 mars (Direct Hôpital) – La clinique Bretéché à Nantes a fait appel au groupe Api Restauration pour la gestion d'une boutique. Patients et accompagnants peuvent notamment y commander des repas gourmands.

L'établissement privé a confié il y a un an la gestion de sa boutique-cafétéria, le "Café crème" au groupe Api Restauration. On y trouve les prestations classiques – une offre presse, des fleurs, des cadeaux, des chocolats – et aussi des repas frais. "Viennoiseries et pâtisseries sont cuites sur place", souligne Christophe Babonneau, responsable de la région de Nantes chez Api.

 
"La prestation s'adapte à nos demandes et nos envies", ajoute Béatrice Richard, directrice de la clinique. Elle souligne le côté "fait maison" des produits et leur variété, sans que la boutique soit dans une offre "fourre-tout où l'on trouve une multitude de produits, sans qu'aucun ne réponde à la demande des clients."
 
Cette adaptation de la prestation aux demandes de la direction – grâce au bureau d'études Créapi – a permis de développer de nouveaux services dans l'établissement. 
 
Le premier est le "Repas gourmand". Les patients peuvent contacter directement la cafétéria pour commander un repas, pour eux ou leurs visiteurs. "C'est une prestation de restaurant, avec une carte sur laquelle on choisit son menu", explique la directrice. Mais ce service ne remplace pas les repas servis dans les chambres: ils sont facturés directement au patient. Api Restauration reverse ensuite une commission à l'établissement, la prestation étant distincte de son bail commercial.
 
"Ce service est un vrai succès, affirme Christophe Babonneau. Quelques mois après le lancement, nous vendons jusqu'à vingt repas gourmands par jour." Un chiffre à mettre en parallèle avec les 180 lits de la clinique – 130 en hospitalisation et 50 en soins de suite. Les cuisiniers travaillent en lien avec les médecins et les diététiciens pour éviter de servir des repas inadaptés aux patients qui présentent des contre-indications.
 
Fort du succès de cette formule, Api et la clinique envisagent de lancer un "petit déjeuner gourmand" pour les patients en court séjour ou en ambulatoire, qui n'ont le temps ou la possibilité que de prendre un petit-déjeuner. Là encore, la prestation leur sera directement facturée.
 
Une étude est également en cours sur la possibilité d'installation d'un salon de thé dans une autre aile de l'établissement. Il s'adresserait notamment aux personnes à mobilité réduite, qui ne peuvent pas se rendre dans la cafétéria centrale. Un moyen pour la clinique d'améliorer le confort de tous ses patients et de mettre en application sa devise : "Du bien naître au bien-être". /mb

Partagez cet article

Il n'y a pas encore de commentaire sur cette publication.
Soyez le premier à réagir

Pour commenter cet article identifiez-vous ou enregistrez-vous si vous ne l'avez pas encore fait
Les offres
Agenda