TecHopital.com

 

https://journees-achat-hospitalier.com/

Risque de légionellose dans les circuits d'eau chaude sanitaire: comment hôpitaux et Ehpad peuvent l'éviter (Mapes)

Crédit: Mapes
Crédit: Mapes

PARIS, 2 mai 2022 (TecHopital) - La Mission d'appui à la performance des établissements sanitaires et médico-sociaux (Mapes) des Pays de la Loire organisait le 20 avril une visioconférence sur les risques de légionelles dans les réseaux d'eau chaude sanitaire et solaire et sur comment parer ce risque dans les établissements de santé et médico-sociaux grâce aux contrôles et à la surveillance des réseaux d'eau.

La légionellose, cette infection respiratoire grave qui peut être létale dans 11% des cas est causée dans 94% des cas par la souche . Une bactérie que les responsables d'hôpitaux et d'Ehpad ne veulent surtout pas découvrir dans leurs réseaux d'eau chaude et froide.

Pour qu'une légionellose apparaisse, "il faut des légionelles dans le réseau en concentration importante. Il faut qu'elles soient émises au niveau de micro-gouttelettes car il s'agit d'une maladie respiratoire", a expliqué Rafik Leneguer, ingénieur conseil à l'association des centres hospitaliers et Ehpad publics du Maine-et-Loire (Acep49) et spécialiste du sujet.

L'Acep49 est une association loi 1901 qui réalise des diagnostics des installations d'eau chaude sanitaire (ECS) pour tous ses établissements adhérents. Elle propose des actions correctives et aide à élaborer ou valider leur carnet sanitaire. Elle organise également des sessions de formation des agents techniques.

"L'influence de la température sur la bactérie est très importante", a fait remarquer l'ingénieur. "En dessous de 20°C, les légionelles survivent dans l'eau mais ne s'y multiplient pas. L

Pour accéder à la suite de l’article, vous pouvez :
  • Soit vous inscrire sur notre site ou vous identifier si vous êtes déjà inscrit
    Pour vous inscrire, cliquer ici.
    Pour vous identifier, cliquer ici .
  • Soit accepter les cookies de performance et de suivi. Ceux-ci nous permettent d’établir des statistiques que nous partageons de manière anonyme avec nos annonceurs. C’est en effet grâce à la publicité, que ce site est financé et que les articles rédigés par nos journalistes sont mis à votre disposition gratuitement.
    Pour modifier les paramètres de vos cookies, cliquer ici.
Les dépêches liées à cette information

Il n'y a pas encore de commentaire sur cette publication.
Soyez le premier à réagir

Pour commenter cet article identifiez-vous ou enregistrez-vous si vous ne l'avez pas encore fait
http://amc.ukr.fr/don/
Agenda