Une question ? Appelez le 01 48 06 54 92

 

TecHopital.com

 

https://www.pall.com/en/medical/landing/20-years-fr.html?utm_source=techopital&utm_medium=banner&utm_campaign=20-years-fr

Saint-Etienne: la clinique mutualiste développe des circuits courts (3 heures) pour certains actes chirurgicaux

Nouveau circuit court de prise en charge en ambulatoire à la clinique mutualiste de Saint-Etienne (Crédit : clinique mutualiste)
Nouveau circuit court de prise en charge en ambulatoire à la clinique mutualiste de Saint-Etienne (Crédit : clinique mutualiste)

SAINT-ETIENNE, 20 septembre 2019 (TecHopital) - La clinique mutualiste de Saint-Etienne inaugure lundi son nouveau plateau technique. L'occasion pour elle de présenter ses nouveaux parcours pour les patients, dont un circuit court, d'environ 3 heures, concernant certains actes chirurgicaux.

Dans le cadre de son projet d'établissement, la clinique a procédé à une adaptation et une modernisation de son plateau technique, pour un montant de 12 millions d'euros, précise la Mutualité française Loire/Haute-Loire SSAM (membre du groupe Eovi Mcd santé et services) qui gère l'établissement, dans un dossier de presse.

La première étape a conduit à construire un pôle de consultations, à proximité immédiate de la clinique. Le bâtiment de 1.600 m², sur 4 niveaux, accueille depuis mai 2016 les consultations douleur, d'anesthésie, de chirurgie bariatrique et de chirurgie orthopédique, complétées par l'équipe médicale et paramédicale du centre stéphanois de traumatologie et rééducation du sport (CSTRS).

L'espace gagné à la suite du déménagement des consultations a permis, à partir de fin 2017, de restructurer le plateau technique. Les travaux se sont achevés en juin.

La clinique mutualiste a procédé à une modernisation de son bloc opératoire (avec notamment l'installation d'une salle hybride) et la création d'un bloc d'endoscopie (4 salles et une salle de décontamination) et l'installation d'une nouvelle stérilisation.

Elle annonce aussi de nouveaux circuits de chirurgie ambulatoire et d'accueil de patients hospitalisés.

L'établissement qui a doublé son taux de chirurgie ambulatoire entre 2013 et 2019, a mis ainsi en place une organisation reposant sur un nouveau parcours pour les patients avec un accueil pré-opératoire au sein du bloc opératoire (pour les patients ne nécessitant pas d'être hospitalisés la veille) et la création d'un circuit réduit à 3 heures environ.

Un circuit réservé à certains actes chirurgicaux

Ce circuit court "est proposé pour les actes de chirurgie ophtalmologique, les endoscopies, les gastroscopies et les opérations du canal carpien", explique la Mutualité. Chaque année, il est prévu que 3.000 patients en bénéficient (soit environ un patient en ambulatoire sur deux).

"A son arrivée à la clinique, le jour de l’intervention, le patient se rend directement dans le service de chirurgie ambulatoire, au premier étage, où, une fois les dernières vérifications faites, une infirmière l’oriente vers un vestiaire pour mettre sa tenue de bloc", relate la Mutualité.

Le patient est accueilli dans un "espace attente", au sein même du bloc opératoire, et reçoit les soins préopératoires. "Pour garder un maximum d’autonomie, il se rend dans la salle d’opération à pied, accompagné d’un soignant".

A la fin de l’intervention chirurgicale, "si son état de santé le permet, il restera pour une surveillance et des soins postopératoires dans ce même espace". "Le médecin voit ainsi son patient directement au bloc, à son réveil, et lui communique les consignes", est-il expliqué.

Une collation est ensuite servie au patient, avant qu’il ne retourne au vestiaire pour se rhabiller et retrouver son domicile "quelques heures plus tard seulement". Les autres patients seront dirigés vers les services d’hospitalisation et sortiront le soir même ou dans les jours qui suivront.

Pour mettre en place ces nouveaux parcours, les chirurgiens, les anesthésistes et les équipes soignantes ont revu les protocoles de prise en charge en pré-, per- et postopératoire et le traitement de la douleur.

L’ensemble du parcours, de l'entrée à la sortie, a été "modélisé". Il s'appuie notamment sur un portail patient numérique pour régulariser son dossier administratif, l'échelonnement des arrivées des patients tout au long de la journée, l'amélioration de la coordination entre les services, et l'envoi d'un SMS la veille de l'intervention.

De la musicothérapie

L'environnement a été revu pour instaurer une ambiance apaisante.

La clinique a ainsi installé au sein de la salle d’attente du bloc opératoire, une dalle lumineuse créant une illusion de ciel bleu, pour éviter l'effet angoissant de cet espace.

Avec le même objectif, elle s’équipera dans les prochaines semaines d’un dispositif de musicothérapie. "Les patients pourront via un casque de réalité virtuelle bénéficier d’une séance de relaxation de 20 minutes en attendant l’intervention chirurgicale", souligne-t-elle.

La clinique accueille 6.600 patients chaque année dans son unité de chirurgie ambulatoire. Celle-ci dispose de 15 box aménagés.

san/ab

Partagez cet article

Les dépêches liées à cette information

Il n'y a pas encore de commentaire sur cette publication.
Soyez le premier à réagir

Pour commenter cet article identifiez-vous ou enregistrez-vous si vous ne l'avez pas encore fait
https://exed.mines-paristech.fr/formations/certificat-management-hospitalier-et-du-secteur-de-la-sante/
Les offres
Agenda