Une question ? Appelez le 01 48 06 54 92

 

TecHopital.com

 

https://www.pall.com/en/medical/landing/20-years-fr.html?utm_source=techopital&utm_medium=banner&utm_campaign=20-years-fr

Salaires: Annick Girardin prête à dégeler le point d'indice en 2017... si le gouvernement "en [a] la possibilité"

Crédit: Fotolia/jd-photodesign
Crédit: Fotolia/jd-photodesign

Les neuf syndicats des trois fonctions publiques (hospitalière, d'Etat et territoriale) ont rencontré, mardi et mercredi, la nouvelle ministre de la fonction publique, Annick Girardin. Dans une interview au journal les Echos, la ministre plaidait jeudi en faveur d'un dégel "même symbolique" du point d'indice en 2017.

Les syndicats menacent de mobilisations massives si les futures négociations salariales devaient ne pas aboutir à des revalorisations. Ils demandent notamment une "augmentation substantielle du point d'indice" des fonctionnaires, gelé depuis 2010. Un sujet que l'ancienne ministre de la décentralisation et de la fonction publique, Marylise Lebranchu, s'était engagée à aborder lors de négociations salariales, au premier trimestre 2016.

Avec le remaniement ministériel, la date de ces négociations a changé. Elle ne sera cependant pas "repoussée aux calendes grecques, comme cela a pu être perçu, mais [est prévue] au mois de mars", promet Annick Girardin dans Les Echos.

"Nous tenons les engagements pris dans le protocole sur les carrières, même si celui-ci n'a pas été approuvé par les syndicats réunissant 50% des voix", poursuit-elle dans les colonnes du quotidien économique.

En septembre 2015, si certains syndicats comme la CFDT avaient accepté de signer le protocole d'accord relatif aux parcours professionnels, aux carrières et aux rémunérations (PPCR) des fonctionnaires proposé par Marylise Lebranchu, d'autres comme la CGT ou FO s'y étaient catégoriquement refusés. Les Echos soulignent que le coût global estimé par la Cour des comptes d'une telle mesure varierait entre 4 milliards et 5 milliards d'euros.

La ministre s'est engagée à "maintenir le rythme qui était prévu, à savoir sortir les quelque 500 textes réglementaires à modifier avant la fin de cette année". Sur les négociations salariales, qui dépendent des conditions économiques, comme prévu dans le protocole, elle admet que "le contexte économique et budgétaire n'est objectivement pas favorable" et que "rien n'est décidé aujourd'hui".

Mobilisation syndicale en l'absence d'avancée concrète

Concernant l'épineuse question du dégel du point d'indice des fonctionnaires, Annick Girardin déclare: "si nous en avons la possibilité, un geste salarial, même symbolique, serait un signal important".

"Dans l'hypothèse où les propositions ministérielles relèveraient du 'symbolique', [les organisations syndicales] s'engageront dans l'unité la plus large possible dans un processus de mobilisation, y compris par la grève et les manifestations", prévenaient les syndicats lundi, dans un communiqué commun.

Autre "sujet majeur" pour la nouvelle ministre, "le compte personnel d'activité (CPA), qui va aussi bénéficier aux fonctionnaires, mais qu'il faut adapter aux spécificités de la fonction publique".

A travers le CPA, l'objectif du gouvernement est de sécuriser les parcours professionnels et de simplifier l'accès de chacun à ses droits sociaux, selon le gouvernement. L'idée est de le mettre en place progressivement à compter du 1er janvier 2017 en regroupant les comptes personnels existants: compte personnel de formation, compte personnel de prévention de la pénibilité, et le cas échéant compte épargne-temps (CET) pour les personnes qui en sont dotées.

"Nous allons ouvrir une concertation sur ce sujet du CPA avec les syndicats de fonctionnaires, avec l'objectif d'aboutir dans les neuf mois. Son résultat sera traduit dans une ordonnance, que la future loi sur le travail va nous autoriser à prendre", conclut Annick Girardin.

Dans un communiqué diffusé vendredi, la nouvelle ministre de la fonction publique convie les syndicats de fonctionnaires à un prochain "rendez-vous salarial" le jeudi 17 mars.

Partagez cet article

Il n'y a pas encore de commentaire sur cette publication.
Soyez le premier à réagir

Pour commenter cet article identifiez-vous ou enregistrez-vous si vous ne l'avez pas encore fait
Les offres
Agenda