Une question ? Appelez le 01 48 06 54 92

 

TecHopital.com

 

https://www.pall.com/en/medical/landing/20-years-fr.html?utm_source=techopital&utm_medium=banner&utm_campaign=20-years-fr

Salaires des fonctionnaires: le point d'indice revalorisé de 1,2%

Crédit: Fotolia/jd-photodesign
Crédit: Fotolia/jd-photodesign

Une revalorisation du point d'indice déterminant le salaire des fonctionnaires a été annoncé jeudi par la ministre de la fonction publique, Annick Girardin. Une première augmentation de 0,6% devrait mettre fin le 1er juillet à six ans de gel, suivie d'une seconde de même amplitude en février 2017.

Les neufs syndicats des trois fonctions publiques avaient été reçus par la ministre fin février et menaçaient d'une mobilisation massive en l'absence d'une "augmentation substantielle" du point d'indice.

Annick Girardin a proposé dans un premier temps une hausse de 1%, avec 0,5% en novembre 2016 et 0,5% en mars 2017, ce qui a été refusé par les syndicats. Ils ont finalement accepté une hausse globale de 1,2%.

"Le geste significatif que vient de faire le gouvernement est juste et était nécessaire", a-t-elle finalement déclaré jeudi. A titre d'exemple, il devrait se traduire par une augmentation de 282,71 euros brut par an pour un infirmier en poste depuis 10 ans qui gagne en moyenne 23.558,92 euros bruts annuels.

La mesure coûtera 552 millions d'euros en année pleine pour les hôpitaux, a précisé l'entourage de la ministre, lors d'un point presse à l'issue des discussions avec les syndicats. Son coût total est estimé à 2,4 milliards.

Annick Girardin a souligné que le gel du point d'indice depuis 2010 avait permis à l'Etat d'économiser plus de 7 milliards d'euros. La perte de pouvoir d'achat depuis 2010 pour les trois fonctions publiques a été chiffrée à 1,3%.

La fonction publique hospitalière (FPH) est celle qui a enregistré la plus forte baisse avec -2,1%, contre -0,3% dans la fonction publique d'Etat et -1,6% pour la fonction publique territoriale.

La revalorisation du point à hauteur de 1,2% "reste insuffisante", a déclaré en réaction le secrétaire général de l'Union générale des fédérations de fonctionnaires (UGFF-CGT), Jean-Marc Canon.

Il s'agit d'"un premier geste pour les agents de la fonction publique, mais il reste insuffisant à l'heure d'aujourd'hui", a estimé de son côté Bernadette Groison, la secrétaire générale de la FSU.

La FHF demande une compensation

Dans un communiqué diffusé jeudi, la Fédération hospitalière de France (FHF) demande une compensation "des effets financiers [de cette mesure] pour les établissements sanitaires et médico-sociaux".

Elle indique avoir rappelé cette demande jeudi matin à "l'ouverture des négociations salariales dans la fonction publique" et avoir "souligné, à cette occasion, son attention constante à la mise en oeuvre d'un dialogue social continu, à la fois au niveau national mais également au sein de chaque établissement dans le respect de leur autonomie".

La FHF rappelle que cette demande de compensation avait de surcroît déjà été clairement formulée lors d'une rencontre avec la ministre de la fonction publique le 10 mars.

"En l'état et en première approche, les annonces faites ce jour se traduiraient par une charge supplémentaire pour les établissements de 700 millions d'euros, soit 150 millions en 2016 et 550 millions en année pleine sur 2017, qui s'ajoutent aux effets financiers déjà engagés du protocole PPCR [parcours professionnels, carrières et rémunérations]", estime la fédération dans son communiqué.

Elle prévient enfin que "si un dispositif de compensation de cet impact n'était pas rapidement déployé, c'est la soutenabilité des projets d'amélioration continue de la qualité de la prise en charge des patients et la capacité des établissements à atteindre les objectifs portés dans le cadre du plan triennal qui seraient significativement fragilisées".

Partagez cet article

Il n'y a pas encore de commentaire sur cette publication.
Soyez le premier à réagir

Pour commenter cet article identifiez-vous ou enregistrez-vous si vous ne l'avez pas encore fait
Les offres
Agenda