Une question ? Appelez le 01 48 06 54 92

 

TecHopital.com

 

https://www.ja-sante.fr/
http://www.canyon.fr/

Sanilea ambitionne d'être le "maillon essentiel du transport sanitaire"

transport sanitaire illustration
transport sanitaire illustration

LIMOGES, 31 août 2020 (TecHopital) - La société Sanilea, qui développe un outil informatique pour la transmission automatique et dématérialisée des demandes de transports sanitaires, ambitionne d'être le "maillon essentiel du transport sanitaire", a expliqué son dirigeant et cofondateur, Fabien Soares.

Sanilea a annoncé en janvier une levée de fonds de 2,5 millions d'euros (cf dépêcheTecHopital).

Son principal produit, la plateforme en ligne de gestion automatisée des demandes de transport sanitaire SpeedCall, est utilisée par 700 établissements de santé, a indiqué fin juillet Fabien Soares à TICsanté (site du groupe APM International dont fait partie TecHopital).

Parmi ceux-ci, "30 groupements hospitaliers de territoire (GHT) dont ceux de Perpignan, Laval et Troyes, l'intégralité du groupe Elsan et 70% du groupe Orpea, y compris ses établissements médico-sociaux", a-t-il précisé. Un accord avec le groupe mutualiste VYV est "en cours de validation".

Au total, SpeedCall compte 150.000 utilisateurs dans les établissements de santé et les transporteurs sanitaires: secrétaires, infirmiers, médecins prescripteurs en ville ou en établissement, régulateurs…

Elle est utilisée par 3.200 sociétés de transport.

La solution ne compte "pas beaucoup d'utilisateurs" parmi les Samu, a confié Fabien Soares.

Ceux de Toulon et Troyes utilisent la solution pour la gestion des associations départementales des transports sanitaires urgents (Atsu).

"Nous avons remporté un marché pour l'ensemble des établissements de santé de Nouvelle-Aquitaine, dont les Samu. SpeedCall est en cours de déploiement dans les Samu du Lot-et-Garonne, des Deux-Sèvres et de Gironde", a-t-il déclaré.

La solution "s'intègre au SI-Samu".

Le modèle économique de SpeedCall est une licence mensuelle par établissement. "On n'est pas sur un modèle 'ubérisant', on ne prend pas de commission sur chaque transport", a-t-il souligné.

Fin juin, Sanilea a lancé une offre de services à destination des sociétés de transport à des "tarifs extrêmement agressifs".

En échange d'un abonnement mensuel, elle a accès à différents services parmi lesquels "la géolocalisation en temps réel, la régulation des missions, la gestion des plannings ou encore la dématérialisation des factures", a-t-il énuméré.

Elle a lancé la plateforme "Mon ambulance", qui est "le pendant de SpeedCall pour les patients autonomes".

Accessible librement via une application ou un site internet, elle permet de commander gratuitement un transport sanitaire. Son modèle économique est identique à SpeedCall, les coûts étant pris en charge par les établissements et les transporteurs.

Sanilea s'est également dotée d'un "pôle santé", une offre d'assistance téléphonique à la prise de rendez-vous et de gestion du transport à destination des patients. L'accès à ce service est donné au patient par le médecin prescripteur.

Ce "pôle santé" est composé "de soignants, d'anciens soignants et d'assistants sociaux qui connaissent les publics fragiles", a indiqué Fabien Soares. Il doit employer 10 personnes d'ici fin 2020.

La société emploie un total de 50 personnes et projette 25 nouvelles embauches d'ici la fin de l'année.

Elle est présente à Limoges, sa ville d'origine, et dispose d'un bureau à Paris. Le "pôle santé" est situé à Poitiers et un nouveau bureau sera bientôt ouvert à Montpellier afin d'être présent sur tout le territoire, a expliqué le dirigeant.

En mars, elle a proposé un accès gratuit à SpeedCall (cf brève TecHopital) dans le cadre de la lutte contre l'épidémie de Covid-19.

Plusieurs établissements ont profité de cette offre, notamment le GHT de l'Artois et l'hôpital d'instruction des armées (HIA) Robert-Picqué (près de Bordeaux).

Ce dernier a utilisé SpeedCall dans son service d'urgences dans le cadre de la crise sanitaire, et a choisi aujourd'hui de devenir client de Sanilea. La solution est "en cours de déploiement dans tout l'établissement".

L'épidémie avait interrompu la cinquantaine de déploiements de SpeedCall qu'opérait la société, a-t-il ajouté, mais ceux-ci ont repris début juin.

"La crise sanitaire a eu des conséquences inattendues: il y a eu une forte baisse du nombre de transports en parallèle d'une demande de transports plus exigeants, qui demandaient une coordination plus forte. La crise a accéléré le besoin de digitalisation des transports", a-t-il constaté.

"Le numérique en santé a fait un grand bond en avant", a-t-il estimé. "Il a une bien meilleure perception, ce qui favorise la fluidification et l'interconnexion. On est vraiment passé des paroles aux effets."

lc/gdl/nc

Partagez cet article

Les dépêches liées à cette information

Il n'y a pas encore de commentaire sur cette publication.
Soyez le premier à réagir

Pour commenter cet article identifiez-vous ou enregistrez-vous si vous ne l'avez pas encore fait