TecHopital.com

 

http://www.canyon.fr/

Sécurité informatique: quels sont les incidents à signaler par les établissements ?

Crédit: Fotolia/BillionPhotos.com
Crédit: Fotolia/BillionPhotos.com

Un décret détaille les catégories d'incidents de sécurité des systèmes d'information (SI) des établissements et services de santé devant faire l'objet d'un signalement à l'agence régionale de santé (ARS) compétente.

Ce texte est pris en application de l'article 110 de la loi du 26 janvier 2016 de "modernisation de notre système de santé", qui a renforcé le dispositif d'alerte en cas d'atteintes aux SI des établissements.

La loi prévoit un signalement "sans délai" à l'ARS, qui fait suivre à son tour aux "autorités compétentes de l'Etat" les incidents jugés "significatifs".

Les organismes concernés par la procédure de signalement sont les établissements de santé, les hôpitaux des armées, les laboratoires de biologie médicale et les centres de radiothérapie, selon le décret.

La déclaration des incidents graves de sécurité des SI doit permettre aux autorités concernées, notamment l'Agence nationale de sécurité des systèmes d'information (Anssi), d'adapter sa stratégie de sécurité des SI, et aider les établissements à "prendre toute mesure utile" pour en prévenir la survenue ou en limiter leurs effets.

Incidents graves et significatifs

"Sont considérés comme incidents graves de sécurité" des SI "les événements générateurs d'une situation exceptionnelle", dont ceux "ayant des conséquences potentielles ou avérées sur la sécurité des soins"

Pour accéder à la suite de l’article, vous pouvez :
  • Soit vous inscrire sur notre site ou vous identifier si vous êtes déjà inscrit
    Pour vous inscrire, cliquer ici.
    Pour vous identifier, cliquer ici .
  • Soit accepter les cookies de performance et de suivi. Ceux-ci nous permettent d’établir des statistiques que nous partageons de manière anonyme avec nos annonceurs. C’est en effet grâce à la publicité, que ce site est financé et que les articles rédigés par nos journalistes sont mis à votre disposition gratuitement.
    Pour modifier les paramètres de vos cookies, cliquer ici.

Il n'y a pas encore de commentaire sur cette publication.
Soyez le premier à réagir

Pour commenter cet article identifiez-vous ou enregistrez-vous si vous ne l'avez pas encore fait