TecHopital.com

 

http://www.canyon.fr/

Simulation, jeux de cartes, nouveaux indicateurs: les services de stérilisation multiplient les vecteurs de formation

Crédit : Shutterstock
Crédit : Shutterstock

(Par Sylvie LAPOSTOLLE, au congrès de la SF2S)

MARSEILLE, 14 janvier 2020 (TecHopital) - Les services de stérilisation des établissements de santé multiplient les approches de formation pour entretenir les compétences de leur personnel, selon plusieurs expériences présentées au congrès de la Société française des sciences de la stérilisation (SF2S) qui s'est tenu à Marseille fin septembre 2019.

Les services de stérilisation souffrent souvent d'un turn-over important nécessitant beaucoup d'efforts de formation, et même pour le personnel qui reste en poste, les connaissances doivent être régulièrement réactivées pour maintenir la qualité du service rendu pour le patient.

Le CHU de Toulouse, dont l'unité centrale de stérilisation emploie 60 agents de divers horizons et de formations différentes, a testé la mise en place d'une simulation.

"Dans l'unité, seulement 13% des agents ont le titre d'agent de stérilisation en milieu hospitalier [en formation initiale] plus quelques formations par la validation des acquis de l'expérience (VAE). 15% viennent de la filière de soins et 85% de la filière technique. Le personnel a donc encore peu de formation théorique de base et une grande partie de la formation pratique se fait sur le lieu de travail. Cela repose sur un plan de formation basé sur le tutorat à l'arrivée", a décrit Emilie Gardes, responsable de la stérilisation du CHU de Toulouse,

Ce tutorat se fait sur 12 semaines pour passer à tous les postes du process de stérilisation avec en plus une formation théorique organisée par un organisme e

Pour accéder à la suite de l’article, vous pouvez :
  • Soit vous inscrire sur notre site ou vous identifier si vous êtes déjà inscrit
    Pour vous inscrire, cliquer ici.
    Pour vous identifier, cliquer ici .
  • Soit accepter les cookies de performance et de suivi. Ceux-ci nous permettent d’établir des statistiques que nous partageons de manière anonyme avec nos annonceurs. C’est en effet grâce à la publicité, que ce site est financé et que les articles rédigés par nos journalistes sont mis à votre disposition gratuitement.
    Pour modifier les paramètres de vos cookies, cliquer ici.
Les dépêches liées à cette information

Il n'y a pas encore de commentaire sur cette publication.
Soyez le premier à réagir

Pour commenter cet article identifiez-vous ou enregistrez-vous si vous ne l'avez pas encore fait
Agenda