Une question ? Appelez le 01 48 06 54 92

 

TecHopital.com

 

Situations sanitaires exceptionnelles : "Ingénieurs et techniciens doivent se poser les bonnes questions" (Valéry Lefebvre, Hopitech)

Valéry Lefebvre
Valéry Lefebvre

PARIS, 2 octobre 2019 (TecHopital) - La 25e édition d'Hopitech se plongera dans le sujet des "situations sanitaires exceptionnelles" (SSE), puisque pour l'hôpital ouvert à tous, le risque est aussi bien interne qu'externe, a expliqué à TecHopital, Valéry Lefebvre, président de l'association H360 co-organisatrice de ces journées qui se dérouleront du 2 au 4 octobre à Poitiers.

TecHopital : Pourquoi avoir choisi le thème des situations sanitaires exceptionnelles (SSE) ?

Valéry Lefebvre : D'abord parce qu'un guide sur la gestion des situations de crise a été publié en avril dernier par le ministère de la santé. Ensuite, les situations sanitaires exceptionnelles ne sont pas si exceptionnelles que ça. Regardez ce qui s'est passé à Rouen le 26 septembre dernier. Une cinquantaine de personnes sont arrivées aux urgences suite à l'incendie de l'entreprise Lubrizol.
Parce que l'hôpital est censé être ouvert à tous, mais que sa sanctuarisation n'existe plus comme avant, le respect envers le soignant n'étant plus le même. Comment l'architecture peut alors contribuer à protéger les professionnels qui soignent ? Comment se poser les bonnes questions pour que l'outil reste opérationnel ?

Lors de ces journées Hopitech, nous évoquerons ainsi les risques chimiques, les risques d'inondation, les coupures électriques, les risques d'attentat, les risques industriels.
A noter que nous ferons également un focus sur les centrales de traitement d'air avec un intervenant de l'Aspec.

Quels autres sujets d'actualités seront débattus ?

Comme chaque année, une partie du congrès, organisée par l'Union des ingénieurs hospitaliers en restauration (Udhir), sera consacrée à la restauration. Ils feront un point sur la loi Egalim et la manière dont cela impacte l'hôpital.

La loi Elan et son décret tertiaire seront présentés par Marc Lereau, du ministère de la transition écologique. Nous allons sonder les stagiaires pour savoir comment ce décret est perçu et comment il est appréhendé.

L'exemple du CHU de Tours, en passe de se raccorder au réseau de chaleur de la communauté de communes sera présenté. Pour l'hôpital, s'inscrire dans un système de réseau de chaleur est intéressant. Cela permet de réduire ses consommations énergétiques. Si l'opportunité économique et technique se présente aux portes de l'hôpital, il faut s'en saisir. Ce sont des montages financiers et juridiques plus complexes mais ils sont intéressants surtout avec l'application du décret tertiaire qui exige des établissements de santé de réduire de 40% leurs dépenses énergétiques d'ici 2030.

L'IA et autres outils techniques

Sur la partie développement durable, nous aborderons les différentes technologies qui se mettent en place. Une solution de récupération de chaleur des centrales informatiques mise en place au CHU de Metz-Thionville sera présentée.

En ce qui concerne l'intelligence artificielle, elle est présente dans le médical mais aussi de plus en plus dans le bâtiment pour la maîtrise et la gestion énergétique. Son arrivée est liée à la nécessité d'avoir des outils pour gérer les consommations énergétiques des bâtiments la nuit, le week-end; cette nécessité de réaliser des économies d'énergie tout en maintenant la qualité de fonctionnement. L'IA se développe au niveau de la GTB [gestion technique du bâtiment], et notamment à travers la maquette numérique (maquette BIM) pour l'exploitation ou la maintenance des bâtiments.

Enfin, à noter que notre association (H360) a depuis quelques années développé un partenariat avec l'Agence nationale d'appui à la performance des établissements de santé et médico-sociaux (Anap). En juin, nous avons eu une réunion de réflexion pour savoir de quelles données nous avions besoin. Comment développer avec l'Anap des outils pouvant aider ingénieurs et techniciens sur le terrain, à travers également la mise en place d'un réseau d'expertise, et grâce à la contribution des professionnels. L'idée étant au final de développer des "pairs RSE" sur le bâtiment, des référents en quelque sorte. C'est pourquoi Marie-Hélène Orsey fera un point, le 4 octobre au matin, sur les travaux de l'Anap.

Guide de gestion des tensions hospitalières et des situations sanitaires exceptionnelles au sein des établissements de santé

gdl/ab

Les dépêches liées à cette information

Il n'y a pas encore de commentaire sur cette publication.
Soyez le premier à réagir

Pour commenter cet article identifiez-vous ou enregistrez-vous si vous ne l'avez pas encore fait
https://new.abb.com/fr/sante
https://www.ecophon.com/fr/connaissance/hc---noise-affects-quality-of-care/

Inscrivez-vous gratuitement à TecHopital.com

okSoyez informé des nouveautés du site
okRéagissez et commentez les articles
okRecevez la newsletter premium

Conformément à la loi 78-17 du 6 janvier 1978 (modifiée par la loi 2004-801 du 6 août 2004 relative à la protection des personnes physiques à l'égard des traitements de données à caractère personnel) relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez l'exercer en adressant un courrier électronique à admin@apmnews.com ou par courrier postal à APM International, 33 avenue de la République, 75011 Paris.

Civilité
Nom*
Prénom*
Email*
Mot de passe*
(6 caractères minimum)
Etablissement
Fonction*

En validant cette inscription vous aurez accès au contenu du site TecHopital.com et vous nous autorisez à traiter et à transmettre vos informations personnelles conformément aux termes de la loi.  (Notice légale )

Cochez cette case pour accepter ces conditions