Une question ? Appelez le 01 48 06 54 92

 

TecHopital.com

 

Soins palliatifs : un espace pour les enfants en visite à Roubaix

PARIS, 15 mai 2014 (Direct Hôpital) – Le centre hospitalier de Roubaix a été le premier à installer une salle de jeux pour enfants dans le service des soins palliatifs. Les enfants peuvent décompresser lors d'une visite à un proche malade. Les patients sont aussi moins fatigués par leur présence.

Les parents le savent : la visite d'un proche malade dans une unité de soins palliatifs peut-être difficile pour les enfants. Ces visites, qui peuvent durer plusieurs heures, sont souvent stressantes et angoissantes pour les plus jeunes. Elles sont aussi fatigantes pour les patients, qui doivent supporter des enfants parfois turbulents.
 
Le centre hospitalier de Roubaix, avec l'aide de l'association Des étoiles dans les yeux, a eu l'idée d'installer une salle de jeux au sein du service. Aménagée dans une ancienne salle de détente pour les personnes âgées, cet espace regroupe un coin télévision, un coin bibliothèque, un coin jeux et une table pour les échanges entre adolescents.
 
L'investissement a été modeste : 5.000 euros, financé par l'association, avec le concours du Club Initiatives de la Banque Populaire et de l'Institut d'Anchin de Pecquencourt.
 
L'établissement voulait répondre à trois objectifs :
- permettre à l'enfant de se reposer et de continuer à "vivre sa vie d'enfant" pendant la durée de la visite de ses parents
- sortir l'enfant de la chambre du patient afin de préserver la tranquillité des échanges entre le patient et ses proches
- favoriser le lien avec l'enfant quand le patient peut l'accompagner à la salle de jeu.
 
Un autre avantage a été découvert à l'usage : il s'agit d'un  lieu d'échange privilégié avec le psychologue du service. "La plupart du temps, ce sont les familles qui sont demandeuses de cette prise en charge, quand l'enfant a du mal à comprendre ce qui se passe", explique le docteur Philippe Heuclin, chef de l'unité de soins palliatifs.
 
Trois ans après l'ouverture, le bilan est positif pour chacun, souligne le médecin. Dans l'intervalle, d'autres unités d'accompagnement et de soins palliatifs ont suivi l'exemple, à l'instar de celle du CHRU de Brest qui possède aussi une salle de jeux. /mb
 

Partagez cet article

Il n'y a pas encore de commentaire sur cette publication.
Soyez le premier à réagir

Pour commenter cet article identifiez-vous ou enregistrez-vous si vous ne l'avez pas encore fait
Les offres
Agenda