TecHopital.com

 

http://www.canyon.fr/
28/11/2016
Envoyer un email Imprimer

Statuts des ingénieurs: vote sur le texte en discussion remis au 12 décembre

Le Conseil supérieur de la fonction publique hospitalière devait étudier, vendredi 25 novembre, un texte relatif à l'évolution des statuts des ingénieurs hospitaliers, mais la réunion a été repoussée au lundi 12 décembre par absence du quorum nécessaire aux votes.

"Nous ne sommes pas satisfaits du texte proposé par l'administration que nous n'aurions pas voté si le CSFPH s'était tenu comme prévu", a commenté Jean-Marc Novak, en charge des ingénieurs au Syndicat des manageurs publics de santé (SMPS), interrogé par APMnews. "Nous avons déposé nombre d'amendements et de correctifs et nous espérons bien profiter des deux semaines à venir pour réussir à les faire intégrer dans la prochaine version".

Dans un communiqué du 24 novembre, le syndicat reprenait d'ailleurs ses principales propositions (voir TecHopital du 20/09/16) telles que la suppression du premier échelon de chacun des deux premiers grades ; l'ajout d'échelons terminaux pour chacun des deux premiers grades, l'alignement sur les grilles, échelons, durées d'échelons et indices en vigueur dans la fonction publique d'Etat ; et la compensation du GRAF-TYPE inapplicable sur ce corps atypique et renvoyait au __document complet!=http://www.smpsante.fr/fileadmin/documents/SMPS_-_PPCR_INGENIE

Pour accéder à la suite de l’article, vous pouvez :
  • Soit vous inscrire sur notre site ou vous identifier si vous êtes déjà inscrit
    Pour vous inscrire, cliquer ici.
    Pour vous identifier, cliquer ici .
  • Soit accepter les cookies de performance et de suivi. Ceux-ci nous permettent d’établir des statistiques que nous partageons de manière anonyme avec nos annonceurs. C’est en effet grâce à la publicité, que ce site est financé et que les articles rédigés par nos journalistes sont mis à votre disposition gratuitement.
    Pour modifier les paramètres de vos cookies, cliquer ici.

Il y a un commentaire sur cette publication

Pour commenter cet article identifiez-vous ou enregistrez-vous si vous ne l'avez pas encore fait
Rédigé par: b.percot  le 28/11/2016 à 9:44
|
pourquoi les ingénieurs ne sont pas inquiets de cette non négociation? encore une fois parce que la grande majorité du corps est composé de contractuels qui négocies leur salaire. ils ne se sentent pas concernés, par contre même la minorité de titulaire ingénieurs pensent au contraire que les grilles de type parodie, ne permettent pas une évolution concrète est indispensable du statut. Comme pour las attachés d'administration, la logique s'inverse dans les établissements il y a beaucoup plus de contractuel que de titulaire, pour les ingénieurs le niveau est plutôt mesuré au national, ce corps ayant moins de poste en local. En fait ces démarches sont uniquement électoraliste, si vraiment la démarche était faite pour le bien de ce corps, une demande d'intégration des ingénieurs devrait être faite au plus haut niveau.