TecHopital.com

 

Stérilisation: une chasse au gaspi sur la bonne voie

MARSEILLE, 23 avril (Direct Hôpital) - Une démarche très préparée de gestion sans gaspillage ("lean") appliquée à la stérilisation des dispositifs médicaux a permis d'améliorer la production et de limiter la perte d'instruments, au CHU de Grenoble.

L'opération a été menée sur le circuit des dispositifs médicaux (DM) stériles réutilisables. Elle a inclus tout le personnel, depuis le départ du bloc opératoire des DM jusqu'à leur retour et a permis d'améliorer les délais fluctuants de remise à disposition du matériel et de limiter la perte d'instruments.

Ouverte en 2007, la stérilisation centrale du CHU de Grenoble avait fini sa montée en charge en 2009, mais des problèmes avaient été identifiés au lavage (désynchronisation des flux) et à la recomposition des plateaux d'instruments. Cette dernière était effectuée à 70% par du personnel de stérilisation et à 30% par des Ibode (infirmiers de bloc opératoire diplômés d'Etat) venus des blocs, a indiqué Catherine Guimier, pharmacienne responsable de la stérilisation, lors des Journées nationales d'études de la stérilisation dans les établissements de santé, organisées par

Pour accéder à la suite de l’article, vous pouvez :
  • Soit vous inscrire sur notre site ou vous identifier si vous êtes déjà inscrit
    Pour vous inscrire, cliquer ici.
    Pour vous identifier, cliquer ici .
  • Soit accepter les cookies de performance et de suivi. Ceux-ci nous permettent d’établir des statistiques que nous partageons de manière anonyme avec nos annonceurs. C’est en effet grâce à la publicité, que ce site est financé et que les articles rédigés par nos journalistes sont mis à votre disposition gratuitement.
    Pour modifier les paramètres de vos cookies, cliquer ici.

Il n'y a pas encore de commentaire sur cette publication.
Soyez le premier à réagir

Pour commenter cet article identifiez-vous ou enregistrez-vous si vous ne l'avez pas encore fait
http://amc.ukr.fr/don/
Agenda