Une question ? Appelez le 01 48 06 54 92

 

TecHopital.com

 

https://www.pall.com/en/medical/landing/20-years-fr.html?utm_source=techopital&utm_medium=banner&utm_campaign=20-years-fr

Un guide pour des établissements de santé "plus verts"

PARIS, 26 décembre 2013 (Direct Hôpital) - Le ministère de l'écologie, du développement durable et de l'énergie et le Comité pour le développement durable en santé (D2DS) ont publié à la mi-décembre un guide méthodologique pour aider les établissements de santé à s'engager dans des démarches de "management environnemental".

Disponible gratuitement, ce guide de 60 pages fournit les éléments clés d'une démarche d'enregistrement du système communautaire de management environnemental et d'audit (Emas), révisée récemment par le règlement européen.
 
En préambule du guide qui s'adresse aux 4.000 établissements et services de santé, le ministère de l'écologie explique qu'il a contribué à la diffusion de ce système de management qui vise à mettre en oeuvre une responsabilité environnementale et économique, à améliorer les performances environnementales des organisations et à communiquer sur les résultats de cette démarche.
 
Les auteurs précisent que de novembre 2011 à juin 2013, 12 établissements hospitaliers ont été appuyés par le département d'expertise du C2DS dans cette démarche. A ce jour, trois établissements (à Toulouse, Marseille et près de Perpignan) ont été enregistrés pour la procédure Emas et peuvent utiliser ce logo européen (à lire sur ce sujet : Développement durable : les bénéfices persistants d'EMAS). Deux autres établissements sont en cours de labellisation.
 
Le guide publié mi-décembre fournit "des conseils clairs et simples aux organisations ainsi que des instructions étape par étape, faciles à suivre", explique le ministère dans un communiqué.
 
Dans une deuxième partie, la parole est donnée aux 12 établissements, comme au centre hospitalier Esquirol à Limoges. Ils expriment leurs motivations, relatent leur réussite mais aussi les difficultés rencontrées et les solutions trouvées.
 
Se conformer au règlement Emas n'est pas une obligation. Mais ceux qui obtiennent ce label "obtiennent une reconnaissance européenne et internationale", soulignent les auteurs. /san/mb

Partagez cet article

Il n'y a pas encore de commentaire sur cette publication.
Soyez le premier à réagir

Pour commenter cet article identifiez-vous ou enregistrez-vous si vous ne l'avez pas encore fait
https://www.techopital.com/contact.php
Les offres
Agenda