Une question ? Appelez le 01 48 06 54 92

 

TecHopital.com

 

"La maquette numérique est un outil permettant de mieux concevoir et exploiter un bâtiment" (Baptiste Bosser, HCL)

Crédit : Fotolia
Crédit : Fotolia

PARIS, 12 septembre 2019 (TecHopital) - Baptiste Bosser, référent BIM aux Hospices civils de Lyon (HCL) a expliqué le 11 septembre à TecHopital le rôle du BIM manager, les avantages de la maquette numérique de plus en plus utilisée sur les projets de construction et de rénovation hospitalière.

"Le terme de BIM manager est un terme générique mais derrière ce terme se cachent trois personnes, avec trois statuts différents : une personne représentant le maître d'ouvrage, le référent BIM ; une personne représentant le maître d'œuvre, le BIM manager ; et le BIM manager exécution pour les entreprises", a expliqué Baptiste Bosser à TecHopital.

"Le référent BIM défend les intérêts du maître d'ouvrage avec une vision de gestion patrimoniale. Le BIM manager va articuler l'ensemble de l'opération avec les différents acteurs, sur la manière de travailler, de codifier les données, sur la manière d'échanger ces données", a-t-il ajouté.

A l'issu de l'appel d'offres, le BIM manager 'exe' est désigné et c'est lui qui permet d'articuler les actions de toutes les entreprises. Ainsi il sera chapeauté par le BIM manager (maîtrise d'œuvre), lui-même chapeauté par le BIM référent (maîtrise d'ouvrage).

"La maquette numérique est un outil permettant de mieux concevoir et mieux exploiter un bâtiment. Le patrimoine hospitalier est un patrimoine vivant qui est en permanence en train de se reconstruire sur lui-même. Nous sommes obligés de récupérer une maquette numérique. La propriété de la maquette revient donc au maître d'ouvrage. Tous les droits sont abandonnés par le maître d'œuvre et les entrepreneurs", a souligné le référent BIM des HCL.

Le rôle du référent BIM est de créer un référentiel et un cahier des charges transmis à tous les acteurs du projet en affichant clairement les objectifs. Pour les HCL, ces objectifs sont de "mieux construire et mieux exploiter".

"Nous avons constaté que le maître d'œuvre a peu de capacité sur la validation de la donnée. C'est pourquoi, tout au long du chantier, nous demandons l'envoi de maquettes intermédiaires."

"Aujourd'hui les HCL représentent une surface d'un million de m², ce qui génère une quantité astronomique de données. Nous les vérifions par échantillonnage. Et nous avons remarqué entre 10 et 15% d'erreurs. Nous arrivons à les corriger à l'usage, grâce à la maintenance". Sur un bâtiment neuf, le résultat est sans appel : il est conforme à 100% à la maquette.

Mieux concevoir, mieux appréhender les problèmes

Côté économique, "nous avons pas mal évolué". En 2015, sur les premiers projets en maquette numérique, "on rémunérait la modélisation". Aujourd'hui, "on ne paie plus cette modélisation mais plutôt la mission de BIM management". Une mission répartie entre la conception, l'exécution et une troisième partie pour la remise des dossiers d'ouvrages exécutés (DOE) et la livraison du bâtiment.

"Le BIM ce n'est pas une révolution, c'est une évolution. La maquette numérique c'est un outil qui vous fera éviter les travaux supplémentaires, une maîtrise de l'économie plutôt qu'une réelle économie. Elle permet de maîtriser les coûts et surtout d'éviter les surcoûts".

"Il y a actuellement une vague de grands projets en France qui arrivent avec le CHU de Tours, les CHU de Caen, de Nantes. Ils ont tous entendu parler de la maquette numérique et ont envie de se lancer dans un projet BIM. Mais les établissements n'ont pas toujours les compétences dans ce domaine." Il faut que la gestion du patrimoine soit structurée, à l'instar de l'Assistance publique-hôpitaux de Paris (AP-HP) "qui est très structurée au niveau de son organisation".

Les HCL par exemple disposent d'une maîtrise d'œuvre interne avec "un cabinet d'architectes et un bureau d'étude tous corps d'état pour faire nos propres projets", permettant la conduite d'opération et de la maintenance-exploitation. "Nous sommes une vingtaine de personnes à faire de la maîtrise d'œuvre en interne. Nous avons développé cette compétence BIM parce que chaque jour nous manipulons les outils".

Actuellement aux HCL, "la majeure partie de nos projets en BIM sont des projets de réhabilitation. Il faut d'abord modéliser l'existant or on n'a pas toujours accès à toutes les données. Il faut donc rechercher les vieux plans, faire de l'archéologie", a précisé Baptiste Bosser.

Bientôt un référentiel BIM pour les CHU

La conférence des directeurs généraux de CHU possède, au sein de la commission ingénierie et architecture (CIA), un groupe de travail sur le BIM qui regroupe différents acteurs de la gestion de patrimoine, de la maintenance des CHU. La volonté de ce groupe est de fournir un cahier des charges, un référentiel en matière de maquette numérique qui soit uniforme pour tous les établissements. Une uniformisation permettant d'améliorer "le cadre de travail des entreprises sous-traitantes et d'apporter un support pour les CHU qui n'auraient pas les moyens".

gdl/ab

Les dépêches liées à cette information

Il n'y a pas encore de commentaire sur cette publication.
Soyez le premier à réagir

Pour commenter cet article identifiez-vous ou enregistrez-vous si vous ne l'avez pas encore fait
https://new.abb.com/fr/sante
https://www.ecophon.com/fr/connaissance/hc---noise-affects-quality-of-care/
Agenda

Inscrivez-vous gratuitement à TecHopital.com

okSoyez informé des nouveautés du site
okRéagissez et commentez les articles
okRecevez la newsletter premium

Conformément à la loi 78-17 du 6 janvier 1978 (modifiée par la loi 2004-801 du 6 août 2004 relative à la protection des personnes physiques à l'égard des traitements de données à caractère personnel) relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez l'exercer en adressant un courrier électronique à admin@apmnews.com ou par courrier postal à APM International, 33 avenue de la République, 75011 Paris.

Civilité
Nom*
Prénom*
Email*
Mot de passe*
(6 caractères minimum)
Etablissement
Fonction*

En validant cette inscription vous aurez accès au contenu du site TecHopital.com et vous nous autorisez à traiter et à transmettre vos informations personnelles conformément aux termes de la loi.  (Notice légale )

Cochez cette case pour accepter ces conditions