Une question ? Appelez le 01 48 06 54 92

 

TecHopital.com

 

https://www.ja-sante.fr/
http://www.canyon.fr/

Jean Castex a annoncé une rallonge de 50 M€ pour le soutien au projet de reconstruction du CHU de Caen

Le premier ministre en visite à Caen le 16 avril a annoncé 50 millions d'euros (M€) de soutien en plus pour le projet de reconstruction du CHU et a approuvé les évolutions souhaitées pour mieux répondre aux besoins de santé de la population, a indiqué à APMnews/TecHopital le directeur général du CHU, Frédéric Varnier, à l'issue de la visite.

Le projet de construction de 110.000 m² sur 12,5 hectares pour un investissement de 502 M€ se déroule en deux phases avec une première prévue pour début 2023 et une seconde pour 2026. Un accompagnement de 350 M€ par l'Etat était acté depuis 2016.

Jean Castex a annoncé un complément financier à hauteur de 50 M€ qui porte l'aide de l'Etat à 400 M€, a rapporté Frédéric Varnier.

Cette aide supplémentaire "va vous permettre de conserver vos capacités d'investissement pour l'avenir et de donner un cadre de travail beaucoup plus adapté pour le personnel", a déclaré le premier ministre, selon une vidéo retransmise par France Bleu.

Alors qu'une diminution de 200 lits était prévue dans le projet approuvé par le comité interministériel de la performance et de la modernisation de l'offre de soins hospitaliers (Copermo), le capacitaire de plus de 1.300 lits et places sera maintenu "globalement". Il ne sera pas transposé tel quel pour chaque service "mais nous allons réinventer autre chose", a souligné le DG.

En matière de ressources humaines, la trajectoire sera revue pour préserver l'emploi soignant, a aussi déclaré Jean Castex.

Les 140 postes soignants qui devaient être supprimés selon l'optimisation demandée par le Copermo ne le seront pas.

Les évolutions souhaitées sont le développement des capacités en soins critiques (avec une unité supplémentaire de 20 lits; le projet initial en prévoyait 138 lits), le maintien des lits de médecine face à l'augmentation de la population âgée, le développement des places d'ambulatoire en particulier en médecine et des lits de soins de suite et de réadaptation (SSR) en plus.

Il est envisagé de convertir le site Clemenceau, qui n'était pas dans le périmètre du projet, en hôpital d'aval, de proximité avec du SSR. Une partie a été vendue et le site abrite encore des activités de pédopsychiatrie et d'addictologie qui seront relocalisées. Le site sera transformé "pour y mettre de l'aval".

Déjà, en juillet 2020, le CHU de Caen avait ouvert une nouvelle unité de SSR sur ce site pour arriver à 45 lits.

"C'est une très belle annonce avec un soutien très conséquent et surtout la validation des orientations que nous voulons donner avec la communauté hospitalière", a commenté le DG à l'issue de la visite.

Les travaux de la première phase (biologie, logistique, pharmacie) ont commencé début 2021. "La pose de la première pierre est prévue d'ici l'été", a indiqué le DG. "Le chantier est lancé et à l'heure", a-t-il souligné.

Les travaux de la 2e phase commenceront début 2023 pour une livraison en 2026.

sl/gdl/ab

Partagez cet article

Les dépêches liées à cette information

Il n'y a pas encore de commentaire sur cette publication.
Soyez le premier à réagir

Pour commenter cet article identifiez-vous ou enregistrez-vous si vous ne l'avez pas encore fait