Une question ? Appelez le 01 48 06 54 92

 

TecHopital.com

 

https://www.ja-sante.fr/
http://www.canyon.fr/

Korian a fait construire un Ehpad en bois, en Italie

Crédit: Geneviève De Lacour/TecHopital
Crédit: Geneviève De Lacour/TecHopital

PARIS, 21 avril 2021 (TecHopital) - Pour son projet de maison de retraite médicalisée de Sondrio, en Lombardie (Italie), Korian a décidé d'utiliser un système de construction préfabriquée en bois permettant de réduire les coûts d'exploitation du bâtiment, a expliqué Annabelle Billy, directrice technique immobilière Europe du groupe, lors des journées IHF.

Le groupe Korian s'est engagé à réduire son empreinte carbone de 40% d'ici à 2030. Sa politique d'investissements prend donc dorénavant en compte les critères de conception éco-durable, de construction bas-carbone mais aussi l'efficacité énergétique des bâtiments (faible consommation d'énergie et production d'énergie renouvelable) ainsi que le confort des résidents (lumière naturelle, isolation thermique et acoustique).

"Au niveau du groupe, nous avons réduit nos consommations énergétiques de 6% en 2020, ce qui correspond à 3% de nos émissions de gaz à effet de serre (GES)", a indiqué Annabelle Billy, lors des Journées nationales d’études et de formation de l'association des Ingénieurs hospitaliers de France (IHF), organisées en visioconférence fin mars-début avril.

Les coûts de réhabilitation de la maison de retraite médicalisée de San Vincenzo située à Gravedona, également en Lombardie, étant rédhibitoires, Korian a décidé de délocaliser cet établissement à Sondrio, à 52 kilomètres de là. Le projet de Sondrio associe un Ehpad de 60 lits et une résidence de service gériatrique de 67 appartements, pour une surface brute de plus de 10.000 mètres carré (m2).

En 2018, le groupe a décidé de reconstruire l'établissement sur le site de Sondrio, avec une obligation d'achèvement pour août 2021. "Il fallait aller vite tout en restant dans des coûts maîtrisés pour des résidents qui bénéficient de l'aide sociale, ce qui signifie des coûts de construction et d'exploitation qui restent abordables", a détaillé la directrice technique de Korian.

"A partir de ce moment-là, on s'est dit qu'il fallait changer de concept. La solution de préfabrication et donc d'industrialisation est vite arrivée, et le bois s'est imposé", a-t-elle ajouté.

Le projet comprend donc une construction préfabriquée à ossature bois permettant une réduction des délais de construction de 30% en comparaison avec une réalisation conventionnelle "in situ" en béton et acier. L'opération a été achevée en 12 mois. L'établissement de Sondrio a ouvert ses portes en août 2020.

"Pour relever ce défi calendaire, technique et économique", le projet a été conçu en maquette BIM (Building information modeling) afin d'améliorer l'intégration et la coordination des différents acteurs.

Le sous-sol a été réalisé en béton car le projet se situe en zone sismique. Les chambres d'une largeur standard de 4 mètres possèdent une salle de bain préfabriquée.

A la livraison, Korian estime que les coûts de la construction ne peuvent être distingués de ceux d'un bâtiment traditionnel de même standard. Les coûts de maintenance et le cycle de vie du bâtiment sont semblables à ceux d'un bâtiment traditionnel. En revanche, les propriétés thermiques de la construction bois permettent d'obtenir une économie d'environ 200.000 euros sur les coûts d'exploitation annuelle.

"Tout a été construit en panneaux de bois massif lamellés-croisés (cross laminated timber ou CLT)", a souligné Annabelle Billy. De plus, une technologie innovante a été utilisée pour la construction des cellules de salles de bain, les rendant quatre fois plus légères que les salles de bain préfabriquées traditionnelles.

En complément, des panneaux photovoltaïques ont été installés sur 200 m2 de toiture et un système de micro-génération a été installée afin de réduire les émissions de CO2. Ainsi, "75% de l'électricité nécessaire au bâtiment est auto-produite", a indiqué la directrice technique. "Nous avons également intégré des plafonds radiants pour le chauffage et le rafraichissement des bâtiments", a-t-elle complété.

"Même si le groupe Korian continuera à construire en béton, la quasi-totalité de nos projets en Italie sont conçus en bois avec une enveloppe en bois et des salles de bain préfabriquées. Il est prévu de réaliser ces projets dans des délais très courts", a-t-elle confié.

"Ravi par ce type de construction, le groupe Korian essaie maintenant de les développer en France et en Allemagne. Nous sommes persuadés que c'est un principe à développer", a conclu Annabelle Billy.

gdl/eh

Partagez cet article

Les dépêches liées à cette information

Il n'y a pas encore de commentaire sur cette publication.
Soyez le premier à réagir

Pour commenter cet article identifiez-vous ou enregistrez-vous si vous ne l'avez pas encore fait