TecHopital.com

 

AP-HM: les prélèvements biologiques acheminés par pneumatique via le métro marseillais

Crédit: Raguenau et Roux Architectes
Crédit: Raguenau et Roux Architectes

PARIS, 13 janvier 2022 (TecHopital) - Un pneumatique permettant de transporter les prélèvements biologiques de l'hôpital de la Conception à l'hôpital de la Timone, distants de quelques centaines de mètres, relie via les lignes de métro marseillais les deux sites de l'Assistance publique-hôpitaux de Marseille (AP-HM) depuis le 15 novembre.

Cette solution innovante de transport par pneumatique a été mise en place dans le cadre de l'opération de regroupement des activités de biologie à la Timone au sein d'un "biogénopôle", opération qui a commencé depuis plus d'un an. Le réseau de pneumatique a nécessité un investissement de 4,5 millions d'euros et emprunte le tunnel du métro entre les stations Baille et La Timone. "Ce projet de pneumatique via le métro est très ancien, cela fait pratiquement 20 ans", a fait remarquer le Pr Bruno Lacarelle, chef de pôle de biologie pathologie aux hôpitaux universitaires de Marseille.

"Aujourd'hui, la dispersion des activités entre les sites entraîne des difficultés logistiques ainsi qu'une perte de temps dans l'enregistrement et le traitement des demandes, et rend impossible la mutualisation des équipements. Grâce au raccordement pneumatique via les lignes du métro marseillais, les 8.000 prélèvements quotidiens vont être plus rapidement acheminés entre l'hôpital de la Conception, l'ensemble des unités de la Timone et le biogénopôle", précise l'Assistance publique-hôpitaux de Marseille (AP-HM) dans un communiqué publié fin novembre 2021.

__LI

Pour accéder à la suite de l’article, vous pouvez :
  • Soit vous inscrire sur notre site ou vous identifier si vous êtes déjà inscrit
    Pour vous inscrire, cliquer ici.
    Pour vous identifier, cliquer ici .
  • Soit accepter les cookies de performance et de suivi. Ceux-ci nous permettent d’établir des statistiques que nous partageons de manière anonyme avec nos annonceurs. C’est en effet grâce à la publicité, que ce site est financé et que les articles rédigés par nos journalistes sont mis à votre disposition gratuitement.
    Pour modifier les paramètres de vos cookies, cliquer ici.

Il n'y a pas encore de commentaire sur cette publication.
Soyez le premier à réagir

Pour commenter cet article identifiez-vous ou enregistrez-vous si vous ne l'avez pas encore fait
Agenda