Une question ? Appelez le 01 48 06 54 92

 

TecHopital.com

 

Tous les équipements du nouveau de CHU de Guadeloupe listés grâce à un programme de micro-implantation

Crédit : Aart/CHU de Guadeloupe
Crédit : Aart/CHU de Guadeloupe

PARIS, 7 octobre 2019 (TecHopital) - Un programme innovant de micro-implantation a été mis en place avec le cabinet d'architecture Aart Farah afin de prévoir tous les équipements du nouveau CHU guadeloupéen, a expliqué fin septembre à TecHopital Sébastien Teilhaud, ingénieur biomédical, membre de l'équipe projet.

Pour les 3.700 locaux du nouveau CHU de Guadeloupe, dont l'ouverture est prévue pour 2023, l'établissement a collaboré avec un cabinet d'architectes parisiens sur un programme de micro-implantation des équipements biomédicaux et non biomédicaux (mobilier). "Nous avons travaillé avec les utilisateurs et le cabinet Aart Farah pour définir leurs besoins, local par local", a relaté Sébastien Teilhaud, interrogé par TecHopital le 20 septembre.

Pour y parvenir, 41 groupes de travail, composés de chefs de service, de médecins, de cadres de santé, d'infirmiers, de cadres et d'agents ont été constitués et ont travaillé au projet dans le cadre de 3 séries de réunions.

"Il a fallu définir les équipements dans les locaux puis valider les équipements avec les équipes avant de passer à la micro-implantation", a détaillé l'ingénieur biomédical. "En termes de gestion de projet, nous avons été assez exemplaire. Nous savions très en amont ce que nous voulions."

Le projet a consisté à "combiner des bases de données texte" avec "des bibliothèques d'équipements et on en déduit toutes les contraintes associées aux équipements", c'est à dire les prises électriques, les dégagements calorifiques, les puissances électriques nécessaires, les hauteurs sous plafonds, les surcharges au sol pour les équipements lourds, etc.

Une démarche en 3 étapes

La première étape a été d'identifier 610 locaux types parmi les 3.700 locaux à équiper. Ils ont été équipés de manière à produire une liste précise et quantifiée de tous les équipements nécessaires. Deux séries de réunions ont impliqué les 41 groupes de travail (avril et juin 2014).

Lors de la seconde étape, la liste exhaustive de toutes les interfaces équipement-bâtiment des locaux types a été arrêtée. Elle a été établie à partir du programme d’équipement des locaux types sur la base des données standard d’installation d’équipement.

Lors de la troisième étape, qui correspond à la micro-implantation, chaque équipement a été implanté visuellement sur des fiches graphiques. Cela a permis aux utilisateurs de se projeter, d’aménager leurs locaux et d’affiner le programme d’équipement. Un total de 310 locaux, sur les 610 locaux types, ont été sélectionnés pour être représentés sous la forme de fiches graphiques. Une série de réunions s’est tenue avec les utilisateurs en avril 2016. La micro-implantation s'est achevée à l'été 2018.

Un inventaire encore trop parcellaire

"On connaissait la valeur totale à neuf des équipements, soit 110 millions d'euros, hors instrumentation, hors informatique, hors petits équipements." Sur un budget total de 580 millions, 85 sont consacrés aux équipements dont 15 millions pour l'informatique. Donc sur les 110 millions, 70 millions d'équipements neufs sont prévus. 40 millions d'équipements devront être récupérés sur le site actuel. "Avec l'incendie, beaucoup de matériel a été acheté."

Tous les équipements nécessaires sont donc connus, reste à connaître la clé de répartition entre le matériel neuf et le matériel récupéré sur le site actuel. A ce stade du projet, l'établissement ne disposant pas d'un inventaire précis des équipements qui seront transférables, il n’est donc pas possible de présenter la liste précise des équipements à acheter.

"L'inventaire de l'établissement a pris beaucoup de retard. L'inventaire du mobilier n'a jamais vraiment été réalisé et l'inventaire du biomédical n'est pas exhaustif", a souligné Sébastien Teilhaud. En revanche, "nous savons que nous devons acheter un tunnel de lavage pour la plonge et les chariots, et deux robots pour la pharmacie, un pour la dispensation et l'autre stockage. D’ores et déjà, nous avons 40 millions d'euros de dépenses fléchées."

Gérer les divergences avec la maîtrise d'œuvre

Le programme des locaux types a été dupliqué sur tous les locaux du projet. Ainsi, le programme exhaustif local par local a pu être finalisé. Les interfaces et contraintes du bâtiment ont alors pu être recensées en détail. Ces éléments ont été communiqués à la maîtrise d'œuvre pour intégration dans le projet. "Très rapidement, nous avons constaté des divergences assez fortes avec le projet de l'architecte, par exemple en ce qui concerne les prises [réseau] RJ45."

"Nous savions très précisément le nombre de prises dont nous avions besoin. Nous voulions 11.000 prises RJ45 et l'architecte en avait prévu 4.500. Au final nous avons obtenu 8.000 prises." Du coup, des ajustements ont été nécessaires, en fonction de la pertinence des choix. "Des choses ont été rajoutées, d'autres enlevées, comme les paillasses de laboratoire."

"Tout au long de cette mission [qui aura duré 4 ans] nous avons réussi à défendre la fonctionnalité du projet". "Notre travail, c’est une course de fond", a conclu l'ingénieur biomédical.

Il n'y a pas encore de commentaire sur cette publication.
Soyez le premier à réagir

Pour commenter cet article identifiez-vous ou enregistrez-vous si vous ne l'avez pas encore fait
https://new.abb.com/fr/sante

Inscrivez-vous gratuitement à TecHopital.com

okSoyez informé des nouveautés du site
okRéagissez et commentez les articles
okRecevez la newsletter premium

Conformément à la loi 78-17 du 6 janvier 1978 (modifiée par la loi 2004-801 du 6 août 2004 relative à la protection des personnes physiques à l'égard des traitements de données à caractère personnel) relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez l'exercer en adressant un courrier électronique à admin@apmnews.com ou par courrier postal à APM International, 33 avenue de la République, 75011 Paris.

Civilité
Nom*
Prénom*
Email*
Mot de passe*
(6 caractères minimum)
Etablissement
Fonction*

En validant cette inscription vous aurez accès au contenu du site TecHopital.com et vous nous autorisez à traiter et à transmettre vos informations personnelles conformément aux termes de la loi.  (Notice légale )

Cochez cette case pour accepter ces conditions