TecHopital.com

 

Transition énergétique des établissements de santé et médico-sociaux: la convention Pensée bientôt signée en Nouvelle-Aquitaine

Crédit: Shutterstock
Crédit: Shutterstock

PARIS, BORDEAUX, NIORT, 1er avril 2021 (TecHopital) - La Nouvelle-Aquitaine s'apprête, comme dans les Pays de la Loire, à signer d'ici fin avril une convention-pilote pour la rénovation énergétique des bâtiments de santé et médico-sociaux, permettant, grâce à la Fédération nationale des collectivités concédantes et régies (FNCCR), de recruter 4 économes de flux qui agiront, dans un premier temps, uniquement dans les établissements publics. Suite de notre enquête.

"Nous travaillons avec la FNCCR depuis 9 mois", a expliqué à TecHopital Bernard Jourdain, chargé du développement durable du CH de Niort et à l'origine du projet dans la région. "La FNCCR souhaitait travailler sur un projet autour de la santé pour accompagner les établissements de santé et médico-sociaux dans le cadre de son programme d'actions des collectivités territoriales pour l'efficacité énergétique (Actee)". La région a donc décidé de participer à cette expérimentation avec les Pays de la Loire (lire notre première dépêche).

"L'appui de la FNCCR est une véritable opportunité pour nous. Mais la Nouvelle-Aquitaine et les Pays de la Loire sont deux régions bien différentes, fonctionnant différemment", a-t-il fait remarquer.

En effet, les Pays de la Loire sont plus avancés en matière d'accompagnement vers la transition énergétique des établissements de santé. Ils s'appuient sur la Mapes (Mission d'appui à la performance des établissements de santé), structure unique en France.

Pour accéder à la suite de l’article, vous pouvez :
  • Soit vous inscrire sur notre site ou vous identifier si vous êtes déjà inscrit
    Pour vous inscrire, cliquer ici.
    Pour vous identifier, cliquer ici .
  • Soit accepter les cookies de performance et de suivi. Ceux-ci nous permettent d’établir des statistiques que nous partageons de manière anonyme avec nos annonceurs. C’est en effet grâce à la publicité, que ce site est financé et que les articles rédigés par nos journalistes sont mis à votre disposition gratuitement.
    Pour modifier les paramètres de vos cookies, cliquer ici.

Il n'y a pas encore de commentaire sur cette publication.
Soyez le premier à réagir

Pour commenter cet article identifiez-vous ou enregistrez-vous si vous ne l'avez pas encore fait
Agenda