Une question ? Appelez le 01 48 06 54 92

 

TecHopital.com

 

Un appareil d'IRM ludique pour rassurer les enfants

PARIS, 15 janvier (Direct Hôpital) – Après l'Hôpital Femme Mère Enfant (HFME) de Bron (Rhône), celui de Genève adoptera dans les prochaines semaines un "IRM en jeu", qui prépare de manière ludique les enfants à l'examen réel. Ce simulateur permet de réduire de près de 90% le recours à l'anesthésie générale chez les moins de 10 ans.

Position sur le dos dans espace confiné, immobilité requise, bruit important... Un examen d'IRM peut être impressionnant et source d'angoisse pour les enfants. En conséquence, chez les moins de six ans, il est quasi-systématiquement réalisé sous anesthésie générale ou sédation médicamenteuse. Des actes qui allongent la durée d'hospitalisation et coûtent cher: 500 euros en moyenne.

Pour les éviter, le professeur Jean-Pierre Pracros, chef du service radiologie de l'HFME Lyon-Bron et président de l'association de soutien aux enfants hospitalisés Le Petit monde, a conçu un simulateur baptisé "l'IRM en jeu". Il lui a fallu neuf ans de travaux pour réaliser cet appareil qui, sous sa forme de fusée en plastique multicolore, reprend les caractéristiques d'un appareil d'IRM classique.

Une vingtaine de minutes avant l'examen, le jeune patient est accompagné par un bénévole près de l'IRM en jeu. Il lui explique ensuite le fonctionnement de l'appareil et ses contraintes: le bruit puissant, qui est simulé, et la nécessité de "faire la statue" pour que la "photo" soit réussie. L'enfant s'installe ensuite dans le cylindre, où il doit rester immobile. Un dessin animé est diffusé à l'intérieur de l'appareil pour le calmer.

A la sortie, l'enfant est félicité, peut visionner son enregistrement et est conduit vers la véritable IRM, qui peut arborer les mêmes autocollants colorés de l'IRM en jeu pour créer un environnement familier. Lors de l'examen réel, un dessin animé est également diffusé grâce à un écran amagnétique installé dans la salle d'IRM.

Un protocole de recherche clinique mené de 2007 à 2009 par le professeur Pracros avec les Hospices civils de Lyon sur plus de 300 enfants a montré que l'IRM en jeu permet d'éviter 87,5% des anesthésies générales.

S'il est destiné aux enfants de 3 à 10 ans (avant cet âge, l'anesthésie reste quasi-obligatoire, sauf pour les nourrissons), l'IRM en jeu peut également être utilisé pour les adolescents, voire les adultes angoissés, souligne l'association le Petit monde.

A Bron, le simulateur, installé en mars 2012, accueille une vingtaine d'enfants par semaine. Il a déjà été adopté par l'hôpital de Genève, où il sera installé en début d'année grâce à un financement de la fondation Artères. D'autres chefs de service d'imagerie pédiatrique ont fait part de leur intérêt pour le dispositif, comme à Marseille La Timone, Marseille Nord, Paris Necker, Paris Bicêtre et Montpellier.

L'investissement pour les établissements s'élève à 24.900 euros TTC. Une facture qui comprend l'acquisition et l'installation de l'IRM en jeu, sa mise en service, la formation du responsable, l'accompagnement dans le recrutement de bénévoles et une assistance à la mise en place organisationnelle pour l'hôpital.

L'acquisition peut se faire avec le soutien d'entreprises mécènes, précise le groupe de protection sociale complémentaire Apicil, qui a soutenu le programme de développement de l'IRM en jeu pour un montant de 172.000 euros. "Pour un investissement global de 24 900 euros pour l'entreprise mécène, le coût réel pour l’entreprise n’est que de 9 960 euros", selon les critères de la loi du mécénat qui permet de bénéficier d’une réduction d’impôt sur les sociétés de 60% du montant du don, rappelle Apicil. Le groupe a lui-même été finaliste des Oscars Admical 2012, dans la catégorie Oscar du mécénat d’entreprise, pour son accompagnement de l'association Le Petit Monde dans le développement de cet appareil. /mb

Il n'y a pas encore de commentaire sur cette publication.
Soyez le premier à réagir

Pour commenter cet article identifiez-vous ou enregistrez-vous si vous ne l'avez pas encore fait
https://new.abb.com/fr/sante
https://www.ecophon.com/fr/connaissance/hc---noise-affects-quality-of-care/

Inscrivez-vous gratuitement à TecHopital.com

okSoyez informé des nouveautés du site
okRéagissez et commentez les articles
okRecevez la newsletter premium

Conformément à la loi 78-17 du 6 janvier 1978 (modifiée par la loi 2004-801 du 6 août 2004 relative à la protection des personnes physiques à l'égard des traitements de données à caractère personnel) relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez l'exercer en adressant un courrier électronique à admin@apmnews.com ou par courrier postal à APM International, 33 avenue de la République, 75011 Paris.

Civilité
Nom*
Prénom*
Email*
Mot de passe*
(6 caractères minimum)
Etablissement
Fonction*

En validant cette inscription vous aurez accès au contenu du site TecHopital.com et vous nous autorisez à traiter et à transmettre vos informations personnelles conformément aux termes de la loi.  (Notice légale )

Cochez cette case pour accepter ces conditions