TecHopital.com

 

Un Institut pour la qualité et la sécurité en santé est en cours de constitution

PARIS, 9 décembre 2014 (Direct Hôpital) - Un institut consacré à la réflexion scientifique, à la promotion des bonnes pratiques et à la formation en matière de qualité et de sécurité des soins en santé sera créé avant la fin de l'année, a annoncé Philippe Michel, directeur de la qualité aux Hospices civils de Lyon (HCL), lundi lors des Journées internationales pour la qualité hospitalière et en santé (JIQHS), qui se tiennent jusqu'à aujourd'hui à Paris.

Cet Institut pour la qualité et la sécurité en santé (IQS) est porté par une centaine de personnalités, institutionnels, professionnels de santé et usagers, investis dans des démarches qualité et de gestion des risques.
 
"Il y a un soutien extraordinaire à la mise en place d'une approche transdisciplinaire" de la gestion de la qualité, a expliqué en ouverture des JIQHS le Pr Philippe Michel, membre du comité fondateur de l'institut. "Il faut associer les professionnels de santé et les usagers, sinon ça ne fonctionnera pas", a-t-il insisté.
 
Les membres fondateurs sont des médecins et des usagers, car "si l'on n'embarque pas les médecins, on n'embarquera personne", a précisé le Pr Michel à l'APM. "Nous intégrerons ensuite les paramédicaux, les gestionnaires qualité ou les logisticiens", indique-t-il.
Pour accéder à la suite de l’article, vous pouvez :
  • Soit vous inscrire sur notre site ou vous identifier si vous êtes déjà inscrit
    Pour vous inscrire, cliquer ici.
    Pour vous identifier, cliquer ici .
  • Soit accepter les cookies de performance et de suivi. Ceux-ci nous permettent d’établir des statistiques que nous partageons de manière anonyme avec nos annonceurs. C’est en effet grâce à la publicité, que ce site est financé et que les articles rédigés par nos journalistes sont mis à votre disposition gratuitement.
    Pour modifier les paramètres de vos cookies, cliquer ici.

Il n'y a pas encore de commentaire sur cette publication.
Soyez le premier à réagir

Pour commenter cet article identifiez-vous ou enregistrez-vous si vous ne l'avez pas encore fait