TecHopital.com

 

"Un investissement de 90 M€ nécessaire pour la modernisation des blanchisseries hospitalières" (rapport Geist)

Crédit : TecHopital/Geneviève De Lacour
Crédit : TecHopital/Geneviève De Lacour

PARIS, 19 novembre 2019 (TecHopital) - 80% des blanchisseries hospitalières seraient en deçà du seuil de rentabilité, selon un rapport du cabinet de conseil Asterès, réalisé pour le compte du Groupement des entreprises industrielles de services textiles (Geist) afin d'explorer les coûts d'exploitation et d'investissement des blanchisseries hospitalières.

Dans ce rapport, intitulé "Blanchisseries hospitalières, des coûts à ne pas sous-estimer" et daté de novembre 2019, le cabinet de conseil Asterès estime "le besoin d’investissement national pour la modernisation des blanchisseries à plus de 90 millions d’euros TTC par an". Une estimation réalisée à partir de la base de données des coûts par activité, aussi appelée "base d'Angers", outil de référence pour l'étude des comptabilités hospitalières.

"Il s’agit là d’une estimation centrale. Nos ensembles d’hypothèses "basses" et "hautes" aboutissent respectivement à une estimation plancher de 69 millions d’euros par an et une estimation plafond de 136 millions d’euros par an", précisent les auteurs.

La base d'Angers porte sur la production des hôpitaux, sur leurs charges financières et sur l'emploi. Plus spécifiquement, il s'agit de coûts moyens par poste de charge (personnel, fournitures, eau notamment) et par unité d'œuvre. Dans le cas des blanchisseries hospitalières, l'unité d'œuvre correspond à 1 kg de linge lavé. Asterès a donc exploité les données financières agrégées des années 2015 et 2016 et la fiche des "ratios sur

Pour accéder à la suite de l’article, vous pouvez :
  • Soit vous inscrire sur notre site ou vous identifier si vous êtes déjà inscrit
    Pour vous inscrire, cliquer ici.
    Pour vous identifier, cliquer ici .
  • Soit accepter les cookies de performance et de suivi. Ceux-ci nous permettent d’établir des statistiques que nous partageons de manière anonyme avec nos annonceurs. C’est en effet grâce à la publicité, que ce site est financé et que les articles rédigés par nos journalistes sont mis à votre disposition gratuitement.
    Pour modifier les paramètres de vos cookies, cliquer ici.
Les dépêches liées à cette information

Il n'y a pas encore de commentaire sur cette publication.
Soyez le premier à réagir

Pour commenter cet article identifiez-vous ou enregistrez-vous si vous ne l'avez pas encore fait
Agenda