Une question ? Appelez le 01 48 06 54 92

 

TecHopital.com

 

https://www.pall.com/en/medical/landing/20-years-fr.html?utm_source=techopital&utm_medium=banner&utm_campaign=20-years-fr

Un nouveau plan immobilier pour le CHU de Grenoble

Le nouveau plateau technique avec son hélistation en toiture tel qu'imaginé par l'architecte Pascal Beau
Le nouveau plateau technique avec son hélistation en toiture tel qu'imaginé par l'architecte Pascal Beau

GRENOBLE, 22 octobre 2019 (TecHopital) - Le CHU Grenoble Alpes (Chuga) a établi un nouveau schéma directeur immobilier prévoyant la construction, sur son site Nord, d'un bâtiment d'hébergement entièrement consacré à l'accueil des unités d'hospitalisation conventionnelle, qui répondra notamment à des problèmes de vétusté et de non-conformité à certaines normes, a-t-on appris le 16 octobre auprès de sa directrice générale, Monique Sorrentino.

Dans le dernier numéro de L'Hospitalier, son magazine interne, daté de juin, le CHU évoque l'élaboration de ce nouveau schéma directeur en indiquant qu'il a "deux ambitions".

La première est de "rattraper rapidement le retard important de l'établissement sur les conditions hôtelières des patients et améliorer les conditions de travail du personnel" et la seconde, d'"innover et se projeter dans le futur par la structuration de la médecine du parcours".

D'après le "scénario" qui a été présenté à l'agence régionale de santé (ARS) en mars, le plan prévoit, sur le site Nord du CHU (à l'hôpital Michallon), "la finalisation" des chantiers en cours visant à construire un nouveau plateau technique (NPT) et un nouveau plateau interventionnel (NPI), ainsi que "la création d'un nouveau bâtiment d'hospitalisation médecine-chirurgie court séjour", est-il écrit.

Le schéma prévoit aussi la finalisation de la construction d'un nouvel hôpital à Voiron (voir brève TecHopital).

L'hôpital Michallon est un établissement qui date de 1970 et a besoin d'être rénové.
Or, déployant une très grande surface de 170.000 m², il est particulièrement difficile à rénover in situ tout en poursuivant l'exploitation et la prise en charge des patients. Il ne dispose pas du confort adapté pour les patients et la conception historique de ses unités d'hospitalisation et de ses autres activités de soins ne permet pas les meilleures organisations des soins et des flux patients, explique Monique Sorrentino.

Elle précise que les chantiers NPT et NPI sont effectivement en cours. L'ouverture de la première tranche du nouveau plateau interventionnel est prévue au printemps 2020 et celle du nouveau plateau technique à l'automne 2021.

Le chantier de construction du NPT a pris du retard du fait de l'inclusion du risque antisismique mais aussi en raison de la mise en faillite de l'entreprise Floriot qui réalisait les travaux. Faute d'un repreneur, "nous avons dû relancer une consultation". "Nous avons pu signer un nouveau marché, avec Vinci Construction et une de ses filiales, Dodin Campenon Bernard, et le chantier a repris en septembre", se félicite la directrice générale.

Une livraison espérée en 2025

S'agissant des unités d'hospitalisation, qui représentent 30% de l'hôpital Michallon, il a été décidé, après réflexion, de les regrouper dans un bâtiment unique. Cette solution a été jugée comme "la plus simple", les conditions hôtelières actuelles n'étant "pas au rendez-vous", les unités étant "éparpillées" dans l'établissement et la construction d'un seul bâtiment pouvant être réalisée assez rapidement.

Le CHU précise, dans son journal interne, qu'il sera construit sur l'actuel parking Belledonne, lequel sera relocalisé. Il sera connecté avec l'actuel hôpital Michallon qui comprendra les plateaux techniques, les plateaux ambulatoires, les activités de recherche et les fonctions supports.

Une concertation doit être ouverte avec l'ensemble des équipes pour discuter des modalités concrètes d'utilisation et d'occupation du futur bâtiment dont la livraison est espérée fin 2025. Le précédent schéma directeur prévoyait de moderniser progressivement les secteurs d'hospitalisation complète en 2037.

Le CHU souhaite profiter de cette opération pour réfléchir sur le capacitaire et sur l'organisation des unités dans la perspective notamment du développement des parcours et le développement de l'ambulatoire, souligne Monique Sorrentino. Cette réflexion sera partie intégrante du nouveau projet d'établissement du CHU, prévu pour la période 2021-2025.

Interrogée sur le coût de cet investissement, la directrice générale a répondu que le projet a été estimé à 93 millions d'euros. Mais ce coût sera précisé après le travail de programmation qui reste à réaliser, souligne-t-elle. Dans un communiqué diffusé le 14 octobre, l'ARS s'est engagée à soutenir la reconstruction des unités d'hospitalisation du site Nord du CHU de Grenoble à hauteur de 30 M€, rappelle-t-on.

Durant la construction du nouveau bâtiment, une nouvelle phase de consultation sera également lancée pour déterminer l'utilisation des surfaces libérées dans Michallon après 2025.

Cette réflexion portera notamment sur le regroupement d'activités administratives, sur les étages les plus hauts, et le rapprochement d'activités cliniques qui sont actuellement "isolées" dans des pavillons épars sur le site, comme celles de court séjour gériatrique, de neurologie ou de psychiatrie.

Les surfaces libérées qui ne seront pas réutilisées donneront lieu à des opérations de cession permettant finalement d'obtenir des gains d'exploitation avec un volume de mètres carrés en légère diminution et davantage regroupé, note la directrice générale.

san/ab

Partagez cet article

Les dépêches liées à cette information

Il n'y a pas encore de commentaire sur cette publication.
Soyez le premier à réagir

Pour commenter cet article identifiez-vous ou enregistrez-vous si vous ne l'avez pas encore fait
https://www.eventbrite.fr/e/billets-webinar-de-presentation-du-certificat-management-hospitalier-119422677443
Les offres
Agenda