Une question ? Appelez le 01 48 06 54 92

 

TecHopital.com

 

http://www.canyon.fr/

Une équipe mobile du CHU de Lille pour les personnes sortant de prison et souffrant de troubles psychiatriques

L'équipe mobile transitionnelle (Emot) du CHU de Lille, lancée en septembre 2020, vise "à optimiser" la prise en charge de détenus souffrant de troubles psychiatriques "dans les premières semaines suivant leur libération, mais aussi à fluidifier les parcours de soins en facilitant le relais de prise en charge psychiatrique entre structures intra-carcérales et structures extra-carcérales", détaille le CHU dans un communiqué daté du 21 février.

"Après une montée en charge progressive, l’équipe de l’Emot est aujourd’hui au complet", souligne l'établissement, citant "un accompagnement pluridisciplinaire" avec des infirmiers, des assistants sociaux, des éducateurs et psychiatres, "dans une optique de rétablissement de la personne".

"Cette prise en charge est initiée en amont de la libération, sur indication des personnels soignants exerçant en unité sanitaire, en service médico-psychologique régional (SMPR) ou en unité hospitalière spécialement aménagée (UHSA)", note-t-il.

L'Emot intervient sur les sites de la maison d’arrêt et de l'UHSA de Sequedin (Nord), et du centre pénitentiaire d’Annœullin (Nord), pour "une quarantaine" de bénéficiaires actuellement. "L’accompagnement peut s’étendre jusqu’à six mois après la libération", précise le CHU.

bd/gdl/ab

Partagez cet article

Les dépêches liées à cette information

Il n'y a pas encore de commentaire sur cette publication.
Soyez le premier à réagir

Pour commenter cet article identifiez-vous ou enregistrez-vous si vous ne l'avez pas encore fait
Les offres
Agenda