Une question ? Appelez le 01 48 06 54 92

 

TecHopital.com

 

Une nouvelle signalétique pour le CH d'Argentan (Orne) grâce à l'agence "Un Sens"

SAINT-NAZAIRE, 23 novembre 2017 (TecHopital) - La signalétique d'un établissement hospitalier est primordiale pour accéder plus facilement aux services ou aux patients, a indiqué l'agence d'études "Un sens" qui a entièrement revu la signalétique du centre hospitalier (CH) d'Argentan.

"L'hôpital accueille un public très vaste qui arrive souvent dans des conditions de stress, d'angoisse et qui se trouve à devoir faire face à une sémantique très complexe", a expliqué à TecHopital Chloé Carpentier, directrice artistique de l'agence basée à Saint-Nazaire et chef de projet. Avant de compléter: "une bonne signalétique doit être très claire, permettre de trouver le service, d'accéder à ses proches plus facilement. Elle doit aussi s'adresser aux professionnels, ambulanciers, brancardiers, pour qu'ils puissent trouver leur destination".

Difficulté supplémentaire: les flux hospitaliers doivent être dissociés entre patients et professionnels, et cela dès les extérieurs. "Le bâti est souvent très vaste et les accès multiples: plusieurs bâtiments, plusieurs parkings, plusieurs entrées."

Il existe une responsabilité forte de ces systèmes d'orientation notamment pour les circuits d'urgence. "Au niveau des urgences, quelques minutes peuvent faire la différence dans l'accès au soin", fait-elle remarquer.

Quant aux équipes soignantes, si elles ont une conscience un peu vague de la signalétique, elles passent beaucoup de temps à orienter les patients. En effet, les flux ne sont pas toujours logiques notamment dans les hôpitaux anciens. Souvent les services changent de place et 3 ou 4 générations de signalétiques se superposent. "Les flux peuvent être complexes, pas forcément logiques, manquer de cohérence car les équipes s'adaptent aux espaces disponibles. Elles s'accrochent à des terminologies complexes des services", précise la responsable de projet.

"En France, la culture est de vouloir tout indiquer depuis partout", explique Chloé Carpentier. La France a un gros retard à combler en matière de signalétique par rapport au Japon ou au Royaume-Uni. "Ce n'est pas toujours dans les priorités budgétaires de l'hôpital". Or, ces systèmes d'orientation sont là pour aider professionnels et patients à gagner du temps.

Il faut donc faire de la pédagogie sur comment fonctionne une bonne signalétique en suivant une logique d'entonnoir: indiquer d'abord les grandes directions pour aller vers les plus spécifiques. "Il existe plein de manières de créer des codes: la couleur, les pictogrammes qui aident à l'orientation", détaille Chloé Carpentier.

Audit, schéma directeur puis charte signalétique

"Notre travail consiste, dans un premier temps, à réaliser un audit". Il s'agit de visiter les lieux, de rencontrer les cadres de soin, les responsables de logistiques, les responsables de l'accessibilité, les hôtesses d'accueil, rencontrer un maximum de personnes. Cette première étape dure environ 3 semaines.

Puis il faut "déposer la signalétique existante afin de repartir de zéro. On revoit les flux, les dénominations des services. Le plus compliqué étant de renommer des niveaux, des étages car cela a un impact sur toute la signalétique des ascenseurs, les numéros de chambres. Il faut réussir à expliquer pourquoi ça ne fonctionne pas, pourquoi c'est incompréhensible. Il faut trouver des noms uniques et simples". La démarche consiste à se mettre à la place d'un primo-arrivant.

Puis il s'agit de rédiger une charte signalétique en faisant appel à l'expertise en graphisme et en design de l'agence. "Il s'agit de rendre compte des flux de l'extérieur jusqu'aux services, de travailler sur les zones de séjour: le hall, la cafétéria, afin de poser les bases du schéma directeur qui propose des flux et draine les usagers".

Le cabinet d'études accompagne ensuite l'établissement dans la rédaction d'un cahier des charges pour la sélection de l'entreprise qui va fabriquer la nouvelle signalétique. "Nous aidons à la rédaction de toutes les pièces techniques de l'appel d'offres et assistons à la maitrise d'ouvrage jusqu'à la réception du projet".

Plusieurs chartes graphiques sont proposées. "Nous soumettons plusieurs univers avec des identités graphiques différentes, des pictogrammes". Au CH d'Argentan le parti pris était de faire référence au peintre Fernand Léger puisque l'hôpital souhaite être rebaptisé du nom de l'artiste. Un Sens a donc proposé d'employer les couleurs de référence du peintre originaire d'Argentan.

"A chaque fois, nous proposons une signalétique unique sur chaque site", précise-t-elle.

Sur le CH d'Argentan, "nous avons réalisé un gros travail en faveur de l'humanisation des lieux avec des couleurs vives, sur la dédramatisation des ambiances grâce à des pictogrammes assez amusants, ludiques qui rendent l'hôpital un peu moins austère. C'est un projet très gai. Enfin, une grande attention a été portée sur l'accessibilité", conclut-elle.

Le cabinet d'études "Un Sens" basé à Saint-Nazaire, emploie une dizaine de personnes à la création des "systèmes d'orientations" en travaillant pour des sociétés privées, des communautés de communes, des parcs régionaux mais également des hôpitaux tels que le CH d'Argentan, le CH de Laval ou le groupe hospitalier intercommunal (GHI) Le Raincy-Montfermeil.

Il n'y a pas encore de commentaire sur cette publication.
Soyez le premier à réagir

Pour commenter cet article identifiez-vous ou enregistrez-vous si vous ne l'avez pas encore fait
https://new.abb.com/fr/sante
https://www.ecophon.com/fr/connaissance/hc---noise-affects-quality-of-care/

Inscrivez-vous gratuitement à TecHopital.com

okSoyez informé des nouveautés du site
okRéagissez et commentez les articles
okRecevez la newsletter premium

Conformément à la loi 78-17 du 6 janvier 1978 (modifiée par la loi 2004-801 du 6 août 2004 relative à la protection des personnes physiques à l'égard des traitements de données à caractère personnel) relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez l'exercer en adressant un courrier électronique à admin@apmnews.com ou par courrier postal à APM International, 33 avenue de la République, 75011 Paris.

Civilité
Nom*
Prénom*
Email*
Mot de passe*
(6 caractères minimum)
Etablissement
Fonction*

En validant cette inscription vous aurez accès au contenu du site TecHopital.com et vous nous autorisez à traiter et à transmettre vos informations personnelles conformément aux termes de la loi.  (Notice légale )

Cochez cette case pour accepter ces conditions