Une question ? Appelez le 01 48 06 54 92

 

TecHopital.com

 

https://www.pall.com/en/medical/landing/20-years-fr.html?utm_source=techopital&utm_medium=banner&utm_campaign=20-years-fr

Valse des services à l'hôpital en rénovation Louis Pradel (HCL)

L'hôpital Louis Pradel, à Bron. Crédit: HCL
L'hôpital Louis Pradel, à Bron. Crédit: HCL

L'hôpital Louis Pradel (Hospices civils de Lyon, Bron, Rhône) a entamé en décembre 2015 un premier cycle de rénovation, sur les quatre qui doivent se succéder à l'horizon 2021. A chaque étape, des services seront déplacés selon un jeu de chaise musicale qui permettra des travaux dans les locaux laissés libres.

"Nous avons réalisé au détour de petits travaux" de maintenance que l'hôpital n'était pas aux normes de sécurité incendie, a raconté le directeur du groupement hospitalier Est des HCL, Bertrand Cazelles, à TecHopital.

Après un premier contact avec les sapeurs-pompiers de Lyon, la gouvernance décide donc une reconstruction de l'hôpital sur lui-même. "Il n'y avait pas 35 solutions" a relaté le directeur, signalant que les HCL ne disposaient "pas vraiment d'espace foncier" adéquat pour exporter la reconstruction.

Il aurait de toute façon fallu détruire le bâtiment actuel, ce qui aurait coûté "extrêmement cher" en raison des protocoles de désamiantage. A tel point que le coût aurait été environ deux fois supérieur à une rénovation de l'existant (77,5 millions d'euros).

Le projet retenu doit tout de même tenir compte d'un certain nombre de contraintes: "une enveloppe externe" fixe, qui empêche tout gain de surface, et des espaces inamovibles, comme les ascenseurs, avec lesquels il faut composer. Les sapeurs-pompiers ont de surcroît demandé à ce que les rénovations ne se fassent pas par étage (horizontalement), mais qu'elles concernent plutôt des moitiés de chaque étage (verticalement), et ce afin d'arriver le plus rapidement possible à un espace minimal sécurisé à tous les étages.

La première étape du projet a consisté à bâtir en dur un nouveau bâtiment, baptisé "A4" et situé à proximité de l'hôpital neurologique et neurochirurgical Pierre Wertheimer (Lyon). Il accueille depuis la fin octobre 2015 une partie de l'endocrinologie et la pneumologie. Les patients de ce service, plus à sensibles aux poussières que peuvent engendrer les travaux, ont été déménagés prioritairement, a expliqué Bertrand Cazelles.

Laissées libres, des moitiés des 5ème, 6ème, 7ème, 8ème et 9ème étages sont en travaux depuis décembre 2015. En mai 2017, alors que les services installés aux 1er, 2ème, 3ème et 4ème étages auront emménagé dans des locaux neufs des étages supérieurs, la rénovation pourra commencer dans la partie basse du bâtiment.

Les troisième et quatrième cycles suivront une logique similaire, mais concerneront cette fois la "deuxième moitié verticale" du bâtiment. Arodie Damian Architectures et le cabinet mandataire du projet, au côté du bureau d'étude technique SNC-Lavalin SAS.

Réorganisation et humanisation de l'hôpital

La rénovation "ne se limite pas à une remise aux normes de sécurité incendie", a souligné Bertrand Cazelles. Elle est aussi l'occasion de "repenser les plateaux techniques" et d'"harmoniser" l'agencement des services entre eux. Un grand plateau devrait par exemple réunir les différents services d'exploration fonctionnelle.

Reconstruire est aussi l'occasion d'humaniser les zones d'accueil et de séjour des patients, en installant par exemple des douches dans toutes les chambres. L'hôpital Louis Pradel restera un établissement "assez dense", a cependant reconnu Bertrand Cazelles. Si le ratio chambre simple/chambre double (quatre pour six) augmente avec le projet, il demeurera inférieur à ce qu'aurait permis une reconstruction sur un autre site.

L'"A4", quant à lui, ne sera pas démoli une fois les travaux achevés. "Ca ne coûtait pas tellement plus cher" de construire en dur, a indiqué le directeur. "Quitte à dépenser, autant que ce soit pérenne".

Même si "ce n'était pas le but" initial, l'hôpital gagne donc un peu de surface. Pour en faire quoi? Rien n'est encore fixé. Après tout, la question ne devrait pas se poser concrètement avant la fin des rénovations, en 2021.

Partagez cet article

Il n'y a pas encore de commentaire sur cette publication.
Soyez le premier à réagir

Pour commenter cet article identifiez-vous ou enregistrez-vous si vous ne l'avez pas encore fait
Les offres
Agenda